Un militaire au front dans la périphérie de Beni.

L’armée congolaise a affirmé, ce lundi 11 février, avoir démantelé le week-end dernier un centre d'entraînement des miliciens dans la forêt de Wango, la localité de Largu- en territoire de Djugu. C’était au cours d’une opération militaire qui a duré trois jours.

Au moins six miliciens ont été tués lors des combats et des effets militaires saisis, rapporte le porte-parole de l'armée.

« C’est un centre d'entraînement des jeunes du coin. C’est dans la vallée de Djugu, c’est un terrain où il y avait tout, y compris des vivres. Nous avons infiltré cet endroit pour démanteler, il y a eu des combats pendant trois heures. Nous avons défait cet endroit et peut-être personne ne va encore y revenir, en attendant nous sommes en train de consolider notre présence à ce lieu », a expliqué le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri.

Une attaque des hommes armés, le 22 janvier dernier, contre un camp militaire à Largu, avait causé la mort de trois soldats. L’on se souvient que les forces armées congolaises avaient évoqué une rébellion en gestation dans le territoire de Djugu.

Une mission parlementaire diligentée dans la région, en octobre dernier, avait conclu à l’existence d’une rébellion à Djugu.

Catégorie