Vendredi 26 octobre 2018 - 10:11

Breaking news

RDC : territoire de Beni “menacé de terrorisme par des ADF qui veulent islamiser la région” (Armée)
Les FARDC en opération à BENI (Photo ACTUALITE.CD)

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont réaffirmé que les présumés rebelles des Forces Démocratiques Alliés (ADF), auteurs d'une série d’attaques sanglantes à Beni, visent à "islamiser" la région.  

Lors d'un colloque organisé le jeudi 25 octobre par le commandement de l'opération Sokola 1, l'armée a projeté des vidéos à travers lesquelles les rebelles ADF expriment leur intention de “défendre l'islam jusqu'au sacrifice suprême”.

L'importance de reconnaître le terrorisme, avec des éléments de preuve de l'armée, peut amener à ce qu’on reconnaisse, au niveau national et international, le degré et l'ampleur de la menace”, a dit à ACTUALITÉ.CD, Omar Kavotha, responsable d’une ONG de promotion des droits de l’homme, qui a pris part à ce colloque.

A ces discussions, auxquelles ont également participé des notables de la région, des confessions religieuses ainsi que des responsables des écoles, huit présumés rebelles ADF, capturés au cours des combats dans le triangle de la mort (les localités d'Eringeti, Kamango, Mbau), issus des nationalités congolaise, ougandaise, tanzanienne et burundaise, ont été présentés à l’assistance.

Le commandement du secteur opérationnel Sokola1, le général-major Marcel Mbangu, déplore le manque d’appui des pays voisins dans la traque contre les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF).

Ailleurs c'est le Cameroun, le Tchad et consorts qui se mettent ensemble pour mettre fin aux menées de Boko Haram. Mais ici, jusqu'à preuve du contraire, nous ne sommes qu’avec l'appui de la Monusco représentée dans le territoire par la force d'intervention. Nous devons reconnaître que les ADF, c'est du terrorisme et c’est un problème complexe dans la région”, a déclaré, le commandant du secteur opérationnel sokola 1. Un avis déjà exprimé par le maire de la ville de Beni, Nyonyi Bwanakawa. Ce dernier avait appelé, le 15 octobre dernier, les pays voisins à participer aux combats contre les ADF “pour éviter que la sous-région ne soit embrasée”, avait-il soutenu à ACTUALITE.CD

Yassin Kombi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une