Catégorie
Quelques habitants de Oicha fuit les combats . Ph tiers

Des populations fuyaient, lundi soir, leurs quartiers dans la cité d'Oicha, suite aux affrontements entre les forces armées de la RDC ( FARDC) et les résumés rebelles ougandais des forces démocratiques alliés (ADF), a-t-on appris de la société civile locale.

Des  rafales d’armes légères et des détonations de tirs d’armes lourdes ont été entendues la soirée de ce lundi 24 septembre au chef-lieu du territoire de Beni, à partir de 18h30min.

L'armée ripostait à une attaque des rebelles ADF dans la façade orientale de la cité, a rapporté le président de la société civile, Philippe Bonane, joint par ACTUALITE.CD.

"C'est à partir de 18 heures 30' que nous avons entendu les coups de balle à l'Est de la nationale numéro 4 vers le quartier bakaiko,cellule Mabapula. C'est là que sont venus les premiers coups de balle.Nous apprenons qu'il s'agit d'un combat entre les Fardc et les rebelles ADF. La population est en train de vider ce quartier et se dirige pour le moment vers les quartiers Mbimbi et Pakanza, à l'ouest de la cité, mais les armes continuent à se faire entendre encore", a indiqué Bonane.

Plusieurs habitants se déplaçaient vers les quartiers Bakaiko et Pakanza, situés à l'ouest d'Oicha, a-t-il ajouté. Dans la ville de Beni, située à une vingtaine de kilomètres d'Oicha, c'est une folle rumeur sur une présence des ADF, à Boikene camping, qui a fait paniquer les populations.

Plusieurs habitants du quartier Kasabinyole, dans la commune de Ruwenzori, se sont rués vers le centre-ville, a constaté ACTUALITE.CD.   

Yassin Kombi

 

Vidéo