CENI

Dans son rapport publié ce vendredi 21 septembre 2018, la synergie des missions d’observation citoyenne des élections (SYMOCEL), dit noter un manque de neutralité de la part de la CENI pendant l’opération de réception et de traitement des candidatures.

D’après la mission d’observation électorale, l’opération de réception et de traitement des candidatures a beaucoup plus favorisé le désaccord entre la CENI et les parties prenantes.

«La gestion de ces opérations de réception et de traitement des candidatures par la CENI a davantage amenuisé la confiance entre la CENI et les parties prenantes, jetant ainsi un malaise de plus en plus grand dans le processus électoral en cours », dit la SYMOCEL dans son rapport.

La mission dénonce, entre autres, une «application sélective» de la loi sur la nationalité. Une mesure qui a conduit à l’invalidation des plusieurs candidats détenteurs de double nationalité, lors des contentieux des candidatures.

«La CENI se devrait de montrer plus de neutralité et d’impartialité dans la gestion de ces opérations », ajoute la SYMOCEL.

La CENI a publié les listes définitives de 21 candidats présidents de la République et 15.355  députés nationaux après le traitement des contentieux par la Cour constitutionnelle.

Will Cleas Nlemvo

Catégorie