cobalt

Joseph Kabila a exigé la mise en œuvre effective du code minier de 2018. C’était à l’ouverture, ce mercredi 12 septembre 2018, de la conférence minière qui se tiendra pendant trois jours à Kolwezi (Lualaba). Il a loué les améliorations obtenues à la suite de la révisitation des contrats miniers en termes de révision à la hausse de la participation de l’Etat dans les différents actionnariats et autres partenariats conclus avec les privés.

« J’exige la mise en œuvre effective du nouveau code minier en ce qui concerne les questions inscrites à bon endroit à l’agenda de cette conférence et demande au Premier ministre et membres du gouvernement concernés, de veiller que cela soit chose faite (…). Sans être exhaustif, il s’agit de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises minières à l’égard des communautés affectées par leurs projets et le renforcement de la responsabilité industrielle qui relève du droit minier afin qu’aucun produit minier ne soit exploité à l’état brut. Il s’agit de la participation des Congolais dans le capital des entreprises minières et à la mise en œuvre de l’exclusivité dans la réalisation de la sous-traitance. Il s’agit finalement du paiement de tous les droits dus à l’Etat et de l’effectivité de contrôle des recettes rapatriées des ventes à l’exportation en vue du développement économique du pays », a-t-il déclaré.

La révision du code minier a suscité Lire la suite sur DESKECO.COM

Catégorie