RDC : les professeurs des universités décrètent l'arrêt de toutes les activités scientifiques et académiques dans tous les établissements publics de l'ESU
Dimanche 25 septembre 2022 - 17:24
1
Les professeurs des universités et instituts supérieurs et le ministre de l'ESU, Muhindo Nzangi. Ph. Droits tiers.

Le Réseau des associations des professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUCO) décide d'entrer en grève et reproche au gouvernement Sama Lukonde le manque de volonté politique pour apporter des solutions à leurs problèmes. C'est ce qu'a déclaré le professeur Rodolphe Iyolo, président du RAPUCO, à l'issue de leur assemblée générale.

De ce fait, le RAPUCO décrète l'arrêt de toutes les activités scientifiques et académiques dans tous les établissements publics de l'enseignement supérieur et universitaire sur toute l'étendue de la RDC. 

"Le RAPUCO demande à tous les professeurs de RDC qui ont épuisé toute leur dose de patience, en dépit de tout le ridicule que leur ont fait subir certains acteurs clés du gouvernement, au regard de leur manque de volonté politique, manifestement affichée contre la vision, tant annoncée, du président de la République, le respect strict de ce mot d'ordre", a déclaré Rodolphe Iyolo.

Parmi les exigences des professeurs des universités et instituts supérieurs au gouvernement, il y a notamment : le paiement de la prime de recherche au mois de juillet, du salaire de base au mois d’avril, la mécanisation de nouveaux docteurs... Ils attendent du gouvernement l'application de l'accord de Bibwa signé au mois d'avril dernier. 

Le ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi est reproché par le RAPUCO d'être moins impliqué dans la résolution des problèmes liés à l'amélioration des conditions de vie des professeurs. 

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une