RDC-Loi électorale : vers une nouvelle amélioration de l’article 13 au Sénat
Mardi 14 juin 2022 - 23:28
Photo/ droits tiers
Photo/ droits tiers

La chambre haute du parlement a examiné en seconde lecture la loi électorale, après les amendements apportés par l’Assemblée Nationale.  

Dans une plénière le 13 juin, une nouvelle option a été levée sur proposition de la Commission politique, administrative et juridique du Senat accordant d’office un siège à la femme, dans les circonscriptions à plus de trois sièges.   La Commission PAJ a proposé un article 13 bis stipulant « , dans une circonscription à plus de trois sièges il est attribué d’office à la femme ayant obtenu le plus grand nombre de voix si aucune d’elle ne vient en ordre utile pour être proclamée élue ».  Cette proposition a été débattue sur place. Des sénateurs se sont succédés au perchoir pour donner leurs points de vue, il s’agit notamment de Samy Badibanga et Hyppolite Mutombo. Finalement, une reformulation a été retenue.  « Dans toutes circonscriptions à plus de trois sièges, un siège sera attribué d’office aux dames, en sus de celles qui vont se battre d’elles-mêmes », a dit le président du Senat Bahati Lukwebo.  Il a par ailleurs signifié que sur les 170 circonscription que compte la RDC, il y en a 69 à plus de 4 sièges. Ce qui constitue pour lui une garantie d’au moins 69 femmes en dehors de celles qui vont se faire élire.  Pour rappel, l’Assemblée nationale avait adopté dans la reformulation de l’alinéa 3 de la Loi électorale « La liste qui aligne 50% au minimum de femmes dans une circonscription est exemptée du paiement de la caution ». Adopté en des termes différents avec la chambre basse, la loi électorale a été soumise à la commission paritaire du Senat afin d'aplanir les divergences entre les deux chambres du parlement avant sa promulgation.

Prisca Lokale 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une