Breaking news

RDC-médias : pour Muyaya, la maîtrise des effectifs permettra au gouvernement de mieux implémenter sa politique dans ce secteur et étudier la faisabilité des subventions à accorder à la presse
Jeudi 27 janvier 2022 - 13:14
ACTUALITE.CD

Les travaux des états généraux de la communication et médias se poursuivent ce mercredi 26 janvier en commissions à Kinshasa. Ces assises sont organisées sous le thème :" quelles perspectives à l'ère du numérique face aux défis du développement durable". Dans son allocution à l'ouverture des travaux, le ministre de la communication et des médias, Patrick Muyaya, avait rappelé la nécessité d'avoir un répertoire actualisé de tous les médias opérant en République Démocratique du Congo notamment les médias en ligne.

Pour lui, la maîtrise de ces effectifs va permettre au gouvernement de la République d'étudier la faisabilité des subventions à la presse.

« L’un des défis auxquels fait face mon ministère, c’est l’identification et le dénombrement des médias. Aujourd’hui, je dois reconnaître une faiblesse de mon héritage dans ce ministère, celle de l’inexistence d’un répertoire de tous les médias opérant en République Démocratique du Congo. L’arrivée des médias d’information en ligne complique davantage cette donne en ce qu’en l’état actuel, ils ne sont régis par aucun texte légal. La maitrise de ces effectifs permettrait au Gouvernement de mieux implémenter sa politique dans ce secteur vital et de mieux étudier la faisabilité des subventions à accorder à la presse. Nous y travaillons et nous comptons sur la collaboration de tous », a déclaré Patrick Muyaya.

Il a réaffirmé sa volonté à mettre en pratique les recommandations qui sortiront de ces travaux. Pour cela, il dit compter sur la contribution du parlement qui doit aligner les textes qui sortiront des travaux parmi les priorités lors de la prochaine session.

« Une chose est d’organiser ces assises et d’en dégager des recommandations, mais une autre et plus importante est celle de leur mise en œuvre. Je voudrais ici compter sur la contribution de notre Parlement, ici représenté par les Présidents des deux Chambres, pour la programmation et l’examen, au cours de la prochaine session ordinaire, des textes législatifs qui sortiront de ces assises pour nous permettre de rattraper le temps en engageant des réformes. Je tiens à renouveler mes remerciements à tous ceux qui prennent part à ces  travaux et qui, avec vous, écriront en lettres d’or une nouvelle page d’histoire des  médias congolais », a ajouté Patrick Muyaya.

Il est question au cours de ces travaux de dégager des propositions des réformes pertinentes touchant au régime juridique des médias en général et de la presse en ligne en particulier, au statut du journaliste, à la dépénalisation des délits de presse qui pourra être précédée d’un moratoire dont les modalités d’encadrement feront l’objet d’une concertation entre le Gouvernement et les organisations professionnelles, à la modernisation des médias publics, et aux défis de la presse congolaise.

Ouverts par le Chef de l'État Félix Tshisekedi, ces assises vont se clôturer ce vendredi 28 janvier 2022.

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une