Tanganyika : le gouvernement provincial annonce l'intervention de l'armée pour éradiquer l'activisme de coupeurs des routes
Mardi 26 octobre 2021 - 23:18
Illustration
Ministre provincial de l'intérieur de Tanganyika

La province du Tanganyika fait face  à une nouvelle forme d'insécurité. Il s'agit notamment du phénomène coupeurs des routes. Ces derniers ravissent généralement les biens aux commerçants dans le Tanganyika profond. Dans une interview exclusive à ACTUALITE.CD, Kamona Yumba, ministre provincial de l'intérieur, sécurité et porte parole du gouvernement provincial, évoque le contour de cette question.

" Aujourd'hui nous avons le problème de coupeurs de routes. Avec les cas de démobilisation, il y a des gens qui ont été démobilisés, des gens se sont rendus en remettant des armes à l'état congolais, à la MONUSCO. Jusqu'à ce jour, ils ne sont pas encadrés. Et comme ils n'ont pas d'encadrement, ces gens qui étaient habitués à tuer les gibiers avec leurs armes qu'ils ont découvert rendu à et quand ils arrivent ici ils pensent toujours à leur ancienne vie, à ces anciens démons. Ce sont des cas que nous retrouvons également ici chez nous et ces gens sont devenus des coupeurs de route. Il y a également des gens qui quittent Kalemie avec leur marchandises, il y a un groupe qui informe ces coupures des routes pour rançonner la paisible population" dit-il à ACTUALITE.CD.

Déjà l'armée, selon le ministre Kamona Yumba, a arrêté certains coupeurs de routes dans le territoire de Nyunzu.

"Nous avons, par exemple, arrêté la semaine passée sur l'axe Nyunzu à 60 kilomètres, trois personnes dont deux Twa et un muntu, ce sont des coupeurs de routes avec deux armes AK. Ils sont dans la 22 ème région. L'armée est en train de se déployer pour faire cesser cette situation de coupeurs de routes. Nous avons des cas dans le Nord, dans le territoire de Nyunzu sur l'axe bendera, à la frontière avec la province de Maniema et plus précisément dans le territoire de Kabambare. C'est là où plusieurs miliciens quittent le Maniema pour se rendre chez nous. Nous sommes en train de subir tout ce qui se passe dans les provinces voisines. L'armée est à pied d'œuvre pour contenir la situation", poursuit Kamona Yumba, ministre provincial de l'intérieur dans la province du Tanganyika.

Aussi lance-t-il un message à ceux qui tardent à se rendre aux services de sécurité de le faire avant d'être surpris par l'armée qui tient à éradiquer le phénomène des coupeurs de routes dans le Tanganyika.

"Le message du gouvernement est que tous ce gens se rendent notamment tous ces coupeurs des routes, et les chefs coutumiers continuent de sensibiliser" a conclu monsieur Kamona Yumba.

La province du Tanganyika est dans une période post conflit, laquelle a causé plusieurs dégâts sont les déplacements des populations qui s'étaient installées dans les sites aux alentours de la ville de Kalemie à la suite des altercations entre Twa et bantous.

José MUKENDI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une