Breaking news

RDC : l’UNESCO lance les travaux de rédaction du rapport d’état du système éducatif national (RESEN)
Mercredi 13 octobre 2021 - 12:09
RESEN UNESCO
Ph. ACTUALITE.CD

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), en partenariat avec le secrétariat général à l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST) et le Secrétariat permanent d’appui et de coordination de l’éducation (SPACE) a organisé, ce mardi 12 octobre à Kinshasa, un atelier de lancement des travaux de rédaction du rapport d'État du système éducatif national (RESEN).

Cet atelier s’inscrit dans le contexte des mutations importantes survenues depuis la réalisation du RESEN de 2014. Pour l’UNESCO, « il est donc indispensable au pays et aux partenaires techniques et financiers de mettre à jour le diagnostic sectoriel en vue de prendre en compte les nouveaux défis et de disposer des repères nécessaires à l’ajustement des politiques éducatives et options de choix stratégiques ».

« C’est pour vous dire toute l’attente de l’ensemble du système éducation de la RDC quant aux résultats du présent atelier, en ce sens que cela devrait permettre d’avoir un diagnostic exhaustif, profond et solide du secteur pour sa transformation. Je réitère l’engagement de l’UNESCO à continuer à accompagner le gouvernement pour permettre au système éducatif dans son ensemble, de se bonifier, dans une approche holistique et intégrée », a dit Omar Diop, responsable du secteur de l’éducation du bureau de l’UNSECO à Kinshasa, représentant du représentant pays.

Pour la secrétaire générale à l’EPST, Christine Nepa nepa, le RESEN est un document national, établissant le diagnostic de notre système éducatif, qui vise à offrir aux autorités et à leurs partenaires techniques et financiers, une base solide, pour instaurer le dialogue et le processus de décision autour des politiques éducatives.

« L’élaboration d’un nouveau RESEN nous paraît très utile pour dresser les nouvelles orientations de la politique éducative et à l’occasion, actualiser la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2020-2025, pour la prolonger jusqu’en 2030. Cette actualisation pourra permettre au pays de mobiliser des ressources dans le cadre du nouveau mode de financement de l’enseignement de base du partenariat mondial sur l’éducation », a-t-elle déclaré.

Le ministre de l’EPST, Tony Mwaba, avait lancé, jeudi 20 mai, les travaux de l’atelier de validation des annuaires statistiques 2018-2019 puis 2019-2020 ainsi que le RESEN. Ces annuaires sont le fruit d’une collaboration entre la RDC, la Banque mondiale et l’UNESCO.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une