Breaking news

RDC-CENI : Lucha appelle à des manifestations à partir de jeudi 5 août
Lundi 2 août 2021 - 09:41
Manifestation de la population contre l'insécurité à Butembo/Ph ACTUALITE.CD

Lucha annonce le début des « grandes manifestations » jeudi 5 aout devant le Palais du Peuple à Kinshasa et dans d’autres provinces du pays afin d’exiger un plus large consensus pour les élections libres, démocratiques et apaisées, alors que les confessions religieuses ne se sont pas mises d’accord pour désigner le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Le mouvement citoyen explique dans un communiqué publié ce lundi, que l’actuel blocage constaté dans la désignation des animateurs de la CENI tire ses racines de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la centrale électorale qui consacre la politisation de cette dernière en dépit des recommandations des organisations de la société civile et des partis politiques.

« Nous déplorons la cécité et l’amnésie dont semblent souffrir les leaders religieux et politiques de notre pays, qui, plutôt que de tout mettre en œuvre pour éviter les erreurs du passé, semblent résolument engagés à les répéter, au mépris des nombreux martyrs qui ont payé de leur sang le prix d’une liberté, d’une démocratie qui se fait toujours attendre. La constitution actuelle nous rappelle pourtant combien le manque de légitimité a coûté à notre pays en termes d’instabilité et des vies humaines », dit Lucha dans son communiqué.

Des « manifestations sporadiques » sont prévues à dater de ce lundi 2 août devant l’Assemblée nationale en attendant celles de jeudi.

« Le peuple congolais ne saura davantage tolérer les tergiversations d’une élite politique, sociale et religieuse égoïstes et déconnectées qui n’hésitent pas à mettre le pays en crise pour protéger leurs intérêts », ajoute le mouvement citoyen.

Les 8 confessions religieuses chargées de désigner le président de la CENI et un délégué à la plénière de cette dernière ne se sont pas accordées. Six confessions religieuses ont désigné un candidat président et un membre de la plénière, sans l’Eglise catholique et l’Eglise du Christ au Congo (ECC). Ces dernières insistent sur la qualité et l’éthique de celui qui devra présidé la CENI. Les catholiques et les protestants souhaitent que le remplaçant de Nangaa soit celui qui aura le « courage de publier les vrais résultats des urnes ». 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une