Mardi 13 avril 2021 - 14:03

Breaking news

Gouvernement Lukonde:  réactions des Kinoises aux nominations féminines
Gouvernement Lukonde:  réactions des Kinoises aux nominations féminines

Vingt-sept, c'est le pourcentage des postes confiés aux femmes dans l'équipe gouvernementale Sama Lukonde. Ce 13 avril, des femmes de différents secteurs livrent leurs points de vue au Desk Femme de Actualité.cd, concernant ledit gouvernement.

Destiny Ngoya se réjouit de voir s'accroître la participation féminine au sein des gouvernements depuis l'élection de Félix Tshisekedi et son engagement pour la campagne He For She. " Je suis heureuse de savoir que le nouveau gouvernement compte au moins quinze femmes. C'est une excellente nouvelle. Depuis que Félix Tshisekedi s'est engagé à promouvoir les droits des femmes, tous les gouvernements qui viennent sous sa direction comportent un nombre important des femmes. Je suis très heureuse", a-t-elle affirmé

En effet, en mars 2019, alors que le monde célébrait la journée internationale des droits des femmes sous le thème "Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement", Félix Tshisekedi avait également adhéré à la campagne mondiale He For She pour l’égalité des sexes  dans tous les secteurs en RDC.

Espérance Ndala à son tour se dit contente, mais retourne vers le Chef de l'État Félix Tshisekedi, qui pour elle, n'a pas totalement réalisé sa promesse des 30 % envers les femmes. "C'est une bonne chose de voir le nombre des femmes s'accroître au sein du gouvernement congolais. J'en suis heureuse" s'exclame-t-elle, cependant, ajoute-t-elle, "ce n'est pourtant pas ce que le Chef de l'État avait promis aux femmes. Il a dit 30 % des postes. Le nombre initial du gouvernement était de 44 membres. Ce qui signifie que l'on devait y voir au moins 14 femmes. Et maintenant que le nombre a augmenté à 56, il aurait fallut au moins 17 femmes. Or, ils ont encore rabaissé le pourcentage à 27. Ce n'est pas une bonne chose. Une promesse mérite d'être réalisée. Ce n'est pas un cadeau que l'on offre aux femmes. C'est parce qu'elles sont compétentes qu'elles occupent ces postes. La constitution parle bien de la parité. Je pense qu'il fallait au moins réaliser le 30 % de femmes."

La nature des postes confiés aux femmes

Rose Mutombo est nommée Ministre d'Etat en charge de la justice et Garde des sceaux. Gisèle Ndaya Luseba, à la tête du ministère du genre, Catherine Katungu à la culture, et bien d'autres. Fidéline et Doris vont chacune dans son sens en parlant de ces postes. "C'est une preuve de plus pour dire que les femmes compétentes existent bel et bien en RDC. Une femme à la tête de la justice, une femme à la tête des mines, de la culture, de l'environnement, c'est sont des postes essentiels et j'en suis fière," dit Fidéline Panya, étudiante en terminale droit de l'UPC. 

À Doris de contredire, "oui, nous nous réjouissons du nombre des femmes qui augmentent. Mais, il faut également s'interroger sur le type des postes qui leurs sont confiés. Le ministère du genre était élevé au rang d'un ministère d'État. À présent, il redevient un simple ministère. Entre temps, il faut amplifier le travail sur la prise en compte du genre dans tous les secteurs et postes de prise des décisions en RDC. Voyons ce que ce gouvernement peut nous proposer dans les années qui viennent".

Pour rappel, Sama Lukonde avait été nommé premier ministre en février 2021. C'est donc après 2 mois que son gouvernement est enfin connu. Le nombre initial de 44 participants a été revu à la hausse pour notamment prendre en compte toutes les représentations de l'Union Sacrée.

Prisca Lokale

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une