RDC: "il n'y aura ni cohabitation, ni coalition, il faut tourner la page" (Jean Marc Kabund)
Jean-Marc Kabund, Président délégué de l'UDPS/Ph. ACTUALITE.CD

À l’issue de l’audience accordée par le Président de la République à la délégation de l’UDPS dans le cadre des consultations politiques, le président ad interim de ce parti politique a donné le point de vue de sa famille politique par rapport aux enjeux actuels. 

Pour Jean Marc Kabund, le Président Tshisekedi a fait preuve de volonté politique depuis son accession au pouvoir. Il faut une reconfiguration de l’espace politique afin de lui permettre de matérialiser sa vison. 

“ Nous lui avons dit que le peuple croit en lui. Le peuple a constaté que le président Tshisekedi a une volonté politique. Cette volonté qui a manqué aux dirigeants de notre pays depuis son accession à l’indépendance. La volonté politique du Président Tshisekedi se manifeste par des actes comme la gratuité de l’enseignement, la volonté d'instaurer un état de droit qui aujourd’hui se matérialise par une justice indépendante, la dernière ordonnance du conseil d’État en est une illustration”, a déclaré Jean Marc Kabund. 

L’ex Premier vice-président de l'Assemblée nationale a affirmé que la page de la coalition FCC-CACH zest complètement tournée.

"Nous lui avons dit de manière claire, à haute intelligible voix que l'Union pour la démocratie et le progrès social voudrait qu'il tourne la page de la coalition FCC-CACH.  Nous lui avons aussi dit que depuis que ces consultations ont commencé, nous avons senti la volonté des Congolais de s'unir autour de lui dans le cas de l'Union sacrée afin de faire décoller ce pays. Il n'y aura ni cohabitation, ni coalition dans ce pays, il faut tourner la page", a indiqué le président intérimaire de l'UDPS.

Pour lui, "le peuple qui a été bercé par la vision de l’UDPS, attend plus que ce qui est déjà fait, notamment sur le plan social, sur le plan économique. Le peuple d’abord est une réalité et le Président de la République doit tout faire pour que cela soit une réalité. Cela passe par une reconfiguration de la classe politique car le problème dans notre pays ce n'est pas le Congo, mais c’est l’homme politique Congolais". 

Pour Kabund, Tshisekedi et son régime travaillent pour déboulonner un régime de “prédation” installé en RDC depuis 1960. "L'humanité retiendra que Félix Tshisekedi est en train de réussir un coup auquel personne ne pouvait s’attendre : “déboulonner un système qui est installé depuis 1960. Un système basé sur la prédation, un système méchant qui ne considérait pas le congolais et le Congo”, a dit Kabund.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une