No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
RDC: nommés au Conseil d’Etat, deux juges de la Cour constitutionnelle tentent de résister 
Les caricatures de ACTUALITE.CD sont réalisées par Kash

64 magistrats dont 7 femmes et 54 hommes ont prêté serment devant le président de la République mardi 4 aout au Palais de la Nation à Kinshasa. Ces hauts magistrats avaient été nommés le 17 juillet 2020. Parmi eux, il y a ceux et celles de la Cour de Cassation, du Conseil d'État, des Parquets Généraux mais aussi des Auditeurs et des Avocats Généraux militaires. 

Pour le cabinet du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de planter le décor devrant  l'accompagner vers l'établissement irréversible de l'État de droit. 

Bémol. Les juges Noël Kilomba et Jean Ubulu, venant de la Cour constitutionnelle et nommés à la Cour de cassation, ont préféré rester à la haute cour.

Pour le cabinet de Félix Tshisekedi, les deux juges ont fait « faux bond, oubliant que l'ordonnance les nommant dans cette cour a été abrogée ». 

Pour Michée Mulumba, assistant de Félix Tshisekedi, les deux juges « n’ont pas refusé et comme ils ont introduit recours contre leur départ de la cour constitutionnelle, le conseil supérieur de la magistrature leur a refusé la prestation de serment devant le chef de l’État ce jour. Ils doivent suivre un seul chemin ». 

Les deux juge soutiennent qu’ils n’ont pas été consultés avant ce changement. Ils soutiennent que leurs mandats ne sont pas encore arrivés à échéances. 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une