Breaking news

FC Renaissance : « Nous avons trouvé un accord et nous sommes heureux de dire que quand nous allons recommencer à jouer, nous n’entendrons plus parler des violences » (Pascal Mukuna)

Mercredi 11 septembre 2019 - 14:56
Catégorie
Pascal Mukuna

Le président du FC Renaissance du Congo, Pascal Mukuna, était en « causerie morale » avec quelques supporteurs de son club, ce mercredi 11 septembre. Cette rencontre fait suite aux recommandations de la Ligue nationale de football (Linafoot) que Pascal Mukuna avait rencontré, le lundi 9 septembre, à la suite de l’exclusion du championnat 2019-2020 et de la relégation de son équipe en division inférieure.

Il était question de rappeler aux supporteurs quelques principes de base de la tolérance sportive et de prendre quelques mesures pour dissuader certaines personnes à ne plus commettre les actes de vandalisme dans les installations sportives.

« Nous étions dans une causerie morale avec nos supporteurs. Nous avons pris langue avec les responsables de la Linafoot et ces derniers m’avaient recommandé de conscientiser les supporteurs à ne pas réagir brutalement quel que soit l’acte commis à l’encontre de leur équipe. C’est la raison première de cette activité. Nous avons pris des mesures notamment de responsabiliser les supporteurs d’arrêter et de maîtriser toute personne qui se mettrait à jeter des projectiles sur le terrain. Nous n’allons pas au stade pour proférer des menaces à l’encontre des dirigeants de la Linafoot et de la FECOFA. Nous allons au stade pour suivre un match qui a ses résultats. Nous devons accepter tout cela et arriver à un niveau exemplaire du fair-play. Nous avons trouvé un accord et nous sommes heureux de dire que quand nous allons recommencer à jouer, nous n’entendrons plus parler des violences », a promis Pascal Mukuna. 

Fiston MOKILI et Michel TOBO