Breaking news

RDC : Thomas Lokondo, Elvis Mutiri et Yaceinte Lumumba suspendus du regroupement PALU et alliés pour "boulimie"

Mercredi 14 août 2019 - 10:01
Catégorie
photo droits tiers

Thomas Lokondo, Elvis Mutiri et Yaceinte Lumumba ont été suspendus mardi 13 Août dernier du regroupement politique PALU et alliés pour "boulimie". Ils sont reprochés d'avoir entrepris des actions isolées, créant la confusion et compromettant les objectifs du regroupement.

Dans une correspondance parvenue à ACTUALITE.CD, M. GIZENGA LUGI, président du PALU et alliés accuse ces trois personnalités assumant des charges au sein du conseil national et bureau exécutif du regroupement, d'avoir notamment demandé au coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC) de ne pas considérer la liste des ministrables transmise par le président du regroupement, en prélude de la formation du futur gouvernement. Car lui reprochant de n'avoir repris que les membres du PALU et aucun de ses alliés.

"Vous avez arbitrairement incriminé le PALU pour justifier vos ambitions individuelles et acharnées afin d'obtenir un poste ministériel au sein du prochain gouvernement. Sachant que les postes ministériels sont répartis en fonction du poids politique du regroupement au sein du FCC et du poids politique de chaque parti au sein du regroupement, il ressort clairement qu'ayant 14 députés sur les 19 que compte notre regroupement (Palu et alliés), avec le seuil de 9 députés pour un poste ministériel, le Palu a logiquement obtenu le premier poste avec un plus fort reste de cinq députés ", explique M. GIZENGA LUGI, ajoutant que c'est ce plus fort reste qui a fait bénéficier au Palu du second poste ministériel réservé au regroupement.

Pour lui, réclamer ce qui revient de droit à autrui est synonyme de la "boulimie". Ainsi le regroupement a-t-il décidé de suspendre Thomas Lokondo, Elvis Mutiri et Yaceinte Lumumba "à durée indéterminée avec privation des droits d'éligibilité aux avantages revenant au regroupement".

Cette décision intervient après que le député Henri Thomas Lokondo a accusé mardi dernier le PALU de « gourmandise » pour n’avoir pas transmis les noms de ses Alliés pour faire partie du gouvernement. L’élu de Mbandaka a affirmé que le Palu a confectionné seul la liste des ministrables. Il a qualifié cette situation « d’injuste et de manque de solidarité » au sein du regroupement.

Signalons que Le FCC et CACH ont signé, le 29 juillet dernier, l’accord de gouvernance consensuelle après de longues négociations. Les deux plateformes politiques ont décidé aussi de mettre en place un comité de suivi de la mise en œuvre de la coalition. Ce gouvernement sera composé de 65 membres dont 48 ministres et 17 vice-ministres, 23 pour CACH et 42 pour le FCC, y compris le PALU. Le reste sera géré par CACH. La date de la publication du gouvernement n’est pas connue.

Claude Sengenya