Catégorie
Les militants de la Lucha devant les bureaux d'Airtel

Les militants de la Lucha sont détenus à l'état-major de la police nationale congolaise ville de Beni (Nord-Kivu). Ils ont été arrêtés nuitamment devant le siège local d'Airtel alors qu'ils manifestaient contre la qualité des services des opérateurs de télécommunications.

Ils sont au nombre de 16, les militants interpellés, dont une fille. 

«Ils ont été arrêtés et amenés à l'Etat-major de la PNC, ville de Beni. Le maire de la ville que nous avons contacté ce matin dit avoir ordonné la police d'arrêter nos militants pour tapage nocturne», explique à ACTUALITE.CD, Fabrice Mulwahali, militant de la Lucha.

La police par contre parle plutôt d’avoir interpellé des « jeunes inconnus » responsables de tapage nocturne devant le bureau de la société d'Airtel.

 «Nous n’avons pas arrêté des militants de la Lucha. La police a arrêté 15 hommes et une femme pour tapage nocturne parce qu’ils faisaient des bruits la nuit devant le bureau d'Airtel. Nous allons les identifier. Ils sont en train d'être auditionnés», explique le colonel Safari Kazingufu, commandant de la police en ville de Beni.

Les nuits de sit-in des militants de la Lucha ont débuté depuis le jeudi dernier devant le siège local d'Airtel à Beni.  

RDC-Beni: la Lucha a passé nuit devant le siège local de Airtel

Yassin Kombi