Ligue 1/Play-offs : « On a bafoué et critiqué ces garçons l'année dernière » (Lamine Ndiaye)

Photo Droits Tiers
Lamine Ndiaye

Le TP Mazembe est officiellement champion du Congo ce mercredi 29 Mai 2024.  Pour la 20è de son histoire, le club noir et blanc supplante encore le championnat national d'élite de la RDC, la ligue 1.

Deux jours après la découlotéé de Kindu, les Corbeaux avaient rendez-vous avec leur consécration dans leur antre de Kamalondo. Pour un match d'enlever les rideaux de cette 29è édition dans sa phase des play-offs, ils recevaient les Samouraïs du FC les Aigles du Congo. Peut-importe l'issue de cette dernière journée, les Champions Noir et Blanc étaient en amont connus. Les kinois qui venaient dans ce match torse bombés à la suite de leur victoire sur Lupopo Dimanche, se voulaient surprenants dans cette explication. 

En première période, Kabwit allume la première mèche à la 15è minute. Djomekou n'abdique pas et sert un caviar à Kikwama à la 20è minute pour l'égalisation. En ce moment, la foi pour une plausible brûle fort les entrailles de pions de Luc Eymael qui s'organisent bien en bloc défensif et offensif. Les Bandiagwena sont en panne de repère jusqu'au dernier quart d'heure du match, les intentions se multiplient de deux côtés. Le gardien des bleus sort la grande classe à chaque fois. Cela sans s'empaser du génie de Kabwit pour débloquer la situation à la 75è minute (2-1), avant se faire imité à la 85è minute (3-1).

Mazembe, seul dans son monde 

«C'était laborieux,  ils ont trouvé des ressources quand même pour gagner ce match là. On a laissé beaucoup de peaux cette saison parce-que le rythme était Infernal. Bravo à ces garçons, ils reviennent de loin. On les a bafoué, critiqué l'année dernière. Cette année ils ont montré qu'ils en avaient dans le pantalon, ils se sont arrachés. Toute la saison on les a pas aménagé mais c'était le seul moyen de donner le maximum de ce qu'on pouvait pour avoir ce titre là », a déclaré Lamine Ndiaye en fin du match 

La consécration Mazembienne tombe à pic. Elle est la marque d'une saison pleine en Champeaux de roux. Le Mazembe de Lamine Ndiaye retrouve son orgueil, sa prestige et l'âme des gagnants. En LINAFOOT c'est premier avec 37 points, meilleure attaque avec 86 buts. Il creuse l'écart de 15 titres de champion d'avec le Daring Club Motema son poursuivant dans la palmarès.

Jenovic Lumbuenadio