Kinshasa: le tronçon Rwakadingi-Commerce sur l’avenue Kasaï en délabrement très avancé, les travaux de réhabilitation à peine entamés sont à l’arrêt 
Mardi 29 novembre 2022 - 15:28
Avenue Kasaï à Kinshasa
Avenue Kasaï à Kinshasa/Ph. ACTUALITE.CD

La grande avenue Kasaï, située dans la commune de la Gombe à Kinshasa inquiète particulièrement au niveau de son tronçon compris entre les avenues du Commerce et Rwakadingi. Cette route, sur laquelle se trouve notamment l’Université William Booth, est à ce jour dans un état de délabrement très avancé. Ses usagers dont les motocyclistes, les chauffeurs de taxi et taxi-bus ou encore les piétons parmi lesquels des étudiants éprouvent d’énormes difficultés suite à son impraticabilité.

C’est depuis plusieurs mois que cette situation perdure. A en croire les habitants de ce coin, les travaux de réhabilitation avaient récemment été entamés mais n’ont pas tenu longtemps. Ils sont à l’arrêt depuis environ un mois.

Lire : Kinshasa : l'avenue Kasaï en délabrement avancé au niveau de l’Université William Booth

« Le gouvernement congolais quand il sort l'argent, il ne fait pas le suivi. Comme ici, nous avions appris que l'argent était sorti pour réhabiliter cette route mais nous avons vu ces travaux être arrêtés suite à la négligence du gouvernement », nous confie un habitant du quartier, qui appelle « l'État congolais à être vigilant lorsqu'il décaisse l'argent pour les travaux de réhabilitation ».

A

Le passage des véhicules voire des motos est devenu un casse-tête. Des caniveaux déjà bouchés n’arrivent à contenir les eaux de la pluie en cette période, lesquelles inondent l’avenue ainsi que la chaussée quasiment déjà inexistante.

« Nous demandons au gouverneur de la ville de nous regarder cette situation de près. C’est lui le numéro un de la ville. On a vu des camions venir avec des agents qui ont seulement extrait les sables de caniveaux et sont aussitôt partis. Ils ne sont plus revenus et jusque-là les travaux ne reprennent plus. Comme moi ici, je suis dans l'impossibilité de vendre puisqu'il y a le lac devant moi. On ne sait plus quand est-ce que les travaux vont reprendre », a déclaré Ali Naputu, vendeur sur ce tronçon.

a

Pour rappel, plusieurs artères de la mégapole congolaise sont maintenant impraticables par les véhicules, des motos, et des usagers à cause notamment des fortes pluies qui s’abattent ces derniers temps sur la ville.

 Carly Vangu

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une