Breaking news

RDC-M23: le gouvernement dit documenter sur la participation ou non de l’Ouganda ces derniers jours aux côtés des rebelles à Rutshuru
Mardi 1 novembre 2022 - 10:04
UPDF Ouganda
Ph. droits tiers

Après la perte des plusieurs localités ainsi que des cités de Kiwanja et Rutshuru-Centre (Nord-Kivu) par les Forces armées de la République déocratique du Congo (FARDC), le gouvernement veut établir les responsabilités et veut surtout savoir si l'armée ougandaise (UPDF), aurait aidé les rebelles du M23 dans l’offensive de ces derniers jours dans le territoire de Rutshuru. 

“Ce qu'il faut savoir d'abord c’est que nous sommes en train d'opérer avec l'Ouganda de manière claire à Beni contre les terroristes des ADF. Nous avons évidemment entendu des informations disant qu'il y aurait une implication de l'armée Ougandaise dans les évènements qui se sont passés, ce sont des faits qui sont en train d'être retracés, le moment venu dès que les détails seront prêts, nous pourrons vous donner la position du gouvernement quant à ce”, a indiqué lundi, Patrick Muyaya, le porte-parole du gouvernement au cours d’un point de presse à Kinshasa.

L’armée ougandaise mène conjointement avec les FARDC l’opération “Shujaa” contre les rebelles d’Allied democratic forces (ADF) à Beni et en Ituri.

L'armée congolaise a perdu de vastes étendues ces derniers jours dans le territoire de Rutshuru face à l’offensive du M23. Le gouvernement affirme que les services de sécurité travaillent aussi afin de “déceler tous ceux qui sont traîtres” parmi les officiers de commandement.

“Il y a des responsabilités qui doivent être établies et il y a dans la chaîne du travail qui se fait au niveau de l'armée, on situera les responsabilités. Les images ont circulé, des choses ont été dites, il existe un Auditorat et des Services judiciaires au sein de l'armée qui pourront le moment venu établir les responsabilités qui ont justifié cette situation”, a assuré Patrick Muyaya. 

Les troupes du M23 soutenues par le Rwanda ont fait leur entrée samedi à Kiwanja et à Rutshuru-centre où la rébellion a tenu un court meeting demandant à la population de ne pas paniquer. Selon les informations de ACTUALITE.CD, il n’y a pas eu de combats dans les zones urbaines. Déjà la veille, certains militaires congolais quittant la zone de front autour de Kiwanja dénonçaient "une trahison" de la part de certains de leurs camarades. Les FARDC se sont retirées vers Rwindi dans le parc des Virunga.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une