Breaking news

COP27 : la société civile africaine appelle les gouvernements, l'UA et les négociateurs à faire pression pour de "vraies" solutions à la crise climatique
Mardi 4 octobre 2022 - 15:27
1
Les représentants de différentes plateformes de la société civile africaine. Ph. Droits tiers.

La déclaration de la société civile africaine ayant pour leitmotiv "Défier l'injustice en période de transition" a été lancée le 4 octobre 2022 lors de la réunion ministérielle précédant la COP27 qui se tient à Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC). A travers un point de presse organisé ce mardi 4 octobre à Kinshasa, plusieurs organisations de la société civile africaine, ont appelé les gouvernements africains, l'Union africaine et le Groupe africain de négociateurs à agir dans l'intérêt de l'Afrique et à faire pression pour de "vraies" solutions à la crise climatique afin de protéger les peuples d'Afrique et la planète.

Le Collectif africain pour la justice climatique (ACJC), ainsi que ses partenaires locaux en RDC, le CORAP et Toboyi Molili, appellent à une action concrète et urgente pour faire face à la crise climatique, notamment en ce qui concerne son impact sur les femmes et les communautés africaines.

Justin Mubomi, chargé de plaidoyers de la CORAP explique le sens de cette initiative. 

"Les peuples africains continuent à être déçus par rapport aux résolutions que prennent les négociateurs lors des différentes COP et leur mise en pratique. C'est dans ce sens que les organisations de la société civile, les communautés locales, les peuples autochtones ont donné de la voix aux experts à travers ce message. Nous avons formulé des demandes clés", dit-il.

Pour sa part, Emmanuel Musuyu, du CORAP et de Toboyi Molili a également interpellé les dirigeants africains. 

"Nous espérons que nos voix résonneront dans les couloirs du pouvoir lors de la réunion ministérielle pré-COP. Les populations africaines vivent la crise climatique maintenant et leurs demandes de justice climatique doivent être portées à la soi-disant COP africaine en Egypte en novembre prochain."

Le lancement mondial de la Déclaration intervient juste avant la COP du Comptoir des Peuples Africains (APCC2022) qui se tiendra sur tout le continent du 17 au 21 octobre 2022, et comprend un événement en ligne et plusieurs assemblées populaires locales et nationales ainsi que d'autres actions menées par les membres, les alliés et les sympathisants.

La Déclaration a été élaborée par les rassembleurs qui composent l'ACJC, comprenant 27 organisations basées sur le mouvement et alliées et des partenaires et qui ont contribué au document pendant une période de cinq (5) semaines. Il s'agit de la première partie du Contre-Pouvoir des Peuples Africains COP 2022. Leur appel à l'action comprend cette première série de demandes clés :

- Fournir un financement climatique et payer la dette climatique due à l'Afrique Développer des engagements clairs et ambitieux en accord avec la norme de 1,5 degré; - Construire la souveraineté alimentaire pour la résilience du peuple africain; - Cesser de financer les fausses solutions qui constituent une distraction dangereuse; - Laisser les combustibles fossiles sous terre et arrêter l'expansion du gaz sur le continent; - Transformer notre système énergétique pour une justice énergétique; - Construisez la paix et mettez fin à l'hypocrisie climatique; -Mettre fin au colonialisme des déchets et à la consommation excessive des élites et promouvoir une économie circulaire; - Respecter et faire respecter les droits des personnes, y compris le droit de dire non aux infrastructures et autres projets destructeurs.

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une