RDC : la deuxième édition du festival pianos de Kinshasa prévue du 23 au 29 octobre
Jeudi 29 septembre 2022 - 10:08
Festival Pianos
Illustration/Ph. droits tiers

Le Festival musical international consacré à l’instrument piano dénommé « Pianos de Kinshasa » est à sa deuxième édition. Comme à la première, l’année dernière, il se tiendra sur sept (7) jours du 23 au 29 octobre dans différents espaces à travers la capitale. Sous la direction artistique du pianiste congolais David Shongo et en plus des spectacles, le festival se consacre sur le thème « les notes manquantes ».

Selon les organisateurs, ce thème renvoie à l’histoire de la déportation transatlantique des corps, liée également à celle du Blues, un genre musical, vocal et instrumental dérivé des chants de travail des populations afro-américaines subissant la ségrégation raciale aux États-Unis. Le blues est apparu dans le sud des États-Unis au cours du dix-neuvième siècle. C'est un style où le chanteur y exprime son amour et ses envies.

Crée dans un milieu qui n’est pas de sa prédilection, ce genre musical de plus d’un siècle, porte des manques qui peuvent se compléter en puisant dans la structure des musiques d’Afrique et de la RDC en particulier. Pour David Shongo, la structure musicale du Congo est la note manquante pour compléter la structure musicale du Blues.

« Le thème de cette année part d’une image de multiples murs culturels : murs comme sources sonores, qui constituent un système de réverbérations culturelles, donc une historicité narrative. Le festival considère le Blues comme l’un des échos les plus présents dans ce système de réverbérations et prend le Congo comme l’un de ces murs culturels, directement lié à l’écho du blues dont il est une des origines. L’une des sources », a-t-il fait savoir.

La programmation de l'édition 2022 est composée de Johann Vacher (France), Tyson Meya (RDC), Lisa Kokwenda Schweiger (Allemagne), Nikias Imhoof (Suisse), Dav Nations (Angola – RDC) et Willy Ilumbo (RDC). Le festival met également en place un temps de recherche et de création pour des pianistes invités à Kinshasa. L’idée étant de construire des dialogues entre artistes congolais et européens.

Les ateliers dits « Cliniques pianos » de cette année proposeront une réflexion autour du concept “Bilokos”. En travaillant sur les bilokos, la question de recyclage s’y prête et rentre également dans le cadre de l’environnement. En tant que structure artistique congolaise, Piano de Kinshasa travaille aussi sur la question de la durabilité.

‘‘Pianos de Kinshasa’’ est le seul festival de musique axé sur le piano et les pianistes en RDC et en Afrique subsaharienne. Il a vocation à être annuel avec différents thèmes. Le piano est mis en avant avec d’autres appareils musicaux à claviers ou des instruments congolais à cordes frappées et à clavier, tels que le Clavecin, le xylophone, le synthétiseur, le Likembe ou le Madimba.

Un partenariat est en cours de construction entre la Haute Ecole de Musique de Génève, l’académie des beaux-arts et le festival Piano de Kinshasa.

Comme dans la première édition, le festival connaîtra des concerts, des ateliers, des conférences. Les prestations des artistes programmés se feront dans les milieux conventionnels tels que l’académie des beaux-arts et dans ceux inhabituels tels que les Nganda. La soirée de lancement du festival se tient dans la soirée du 6 octobre à l’espace “Clé des châteaux” à Gombe, où des prestations de cinq (5) pianistes sont prévues.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une