RDC: Félix Tshisekedi pense à la présidentielle de 2023 et est convaincu que les électeurs lui feront confiance 
Samedi 24 septembre 2022 - 15:58
Félix Tshisekedi
Félix Tshisekedi

Au cours d'un entretien accordé à France 24 et RFI, le Président Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023. Il estime qu'il a énormément des réalisations à son actif qui feront en sorte qu'au moment opportun la population congolaise lui renouvelle sa confiance. 

Pour lui, contrairement à ce que disent ses adversaires politiques, il a répondu et répond  dans la mesure du possible aux doléances et préoccupations de la population congolaise.

"C'est le peuple qui décidera pourquoi est-ce que vous voulez que moi je me mette à spéculer, je ne suis pas Dieu le père, je ne connais pas l'avenir, moi je vis au quotidien et j'écoute les compatriotes et j'essaie dans la mesure du possible de répondre à leurs besoins, à leurs revendications, le reste appartient justement à ce peuple, celui qui décidera le moment venu de qui peut présider à sa destinée" a indiqué vendredi 23 septembre 2022 Félix Tshisekedi lors de cet échange avec RFI et France 24.

Et de poursuivre :

"Moi, je suis très confiant, les réalisations, nous en avons faites énormément, regardez notre budget, regardez la gratuité de l’éducation. Aujourd’hui, nous sommes à la gratuité de la santé, les infrastructures sont en train d'être construites et il y a ce fabuleux et ambitieux plan, programme de développement de 145 territoires qui fera date et nous sommes convaincus que les choses, le moment venu vont être appréciées par nos compatriotes et ils nous renouvelleront leur confiance, donc il n'y a pas vraiment d'inquiétudes de ce côté là. C'est pour ça que l'opposition a peur d'aller aux élections.

L'actuel Chef de l'État sera candidat à sa propre succession lors de la prochaine élection présidentielle prévue sauf changement en décembre 2023. Outre Félix Tshisekedi, d'autres candidats présidents de la République se sont aussi prononcés. Il s'agit entre autres de l'ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo, Martin Fayulu Madidi.

Conformément à son plan de travail, la commission électorale nationale indépendante envisage de débuter dès le mois de décembre avec l'enrôlement des électeurs afin de les doter des nouvelles cartes d'électeurs qui permettront à la population de voter lors des élections.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une