Blocs pétroliers et gaziers: Kinshasa et Washington décident de mettre en place un groupe de travail sur le changement climatique 
Jeudi 11 août 2022 - 08:06
ACTUALITE.CD

Les blocs pétroliers et gaziers mis en vente par le gouvernement congolais ont été également abordés lors du séjour du secrétaire d'État américain en République Démocratique du Congo. En dépit de ce projet, le chef de la diplomatie congolaise Christophe Lutundula a tenu à rassurer son homologue et l'opinion publique que la RDC ne va pas se départir de ses engagements d'être pays solution dans la protection de l'environnement et la lutte contre le changement climatique.

C’est ainsi que les deux parties ont convenu de la mise en place d'un cadre de travail qui va se pencher sur les questions environnementales en rapport avec l’exploration et l’exploitation du pétrole et de gaz étant donné que certains blocs concernés touchent aux tourbières. 

"Le gouvernement de la République veillera à ce qu'il n'y ait pas des soumissionnaires, des entreprises qui vont venir chez nous pour faire de l'exploitation et tuer l'écologie. Il n'y a aucune contradiction, ce que nous faisons c'est mettre la nature au service de l'homme congolais et de l'humanité d'une manière ou d'une autre. On était satisfait d'obtenir du Secrétaire d'État Antony Blinken que nous allions travailler ensemble et j'en profite pour dire que les États-Unis et la RDC vont mettre rapidement en place un groupe de travail sur le changement climatique qui sera un cadre de concertation et un cadre d'actions communes. C'est une structure qui devra nous aider à concilier la nécessité de voir les congolais jouir de leurs richesses naturelles et de protéger le patrimoine commun de l'humanité", a indiqué Christophe Lutundula mardi 9 août 2022 lors d'une conférence de presse conjointe avec Antony Blinken.

Initialement prévue pour 16 blocs pétroliers et gaziers, les appels d’offres pour l’acquisition et l’exploitation des blocs pétroliers et gaziers concernent 30 blocs dont 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers. 

Le lancement a été donné par le Chef de l'État Félix Tshisekedi fin juillet de l'année en cours. "Ce qui est important pour nous et c'est de cela dont nous avons parlé avec la délégation américaine c’est que tout ceux qui ont la technologie nécessaire pour nous permettre de sauvegarder l'équilibre écologique, seront les bienvenus et nous comptons sur l'expertise, des capacités technologiques que les pays amis de tout le temps comme les États-Unis pour répondre à ce besoin de protéger la nature", a conclu Lutundula. 

Clément Muamba 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une