Tensions entre Kigali et Kinshasa : le rôle que compte jouer Antony Blinken 
Mardi 9 août 2022 - 08:25
Félix Tshisekedi et Paul Kagame en conférence de presse à Goma

Anthony Blinken arrive à Kinshasa ce mardi pour un séjour de deux jours. Il va échanger avec les autorités congolaises sur plusieurs dossiers. Il s’agira des questions de géopolitique mondiale, des sujets bilatéraux et des points sur la sécurité. C’est surtout sur cette dernière question que Kinshasa attend une plus grande implication des USA. Les autorités congolaises espèrent que l’arrivée du secrétaire d’Etat américain permettra de mettre fin à l’activisme à l’activisme du M23 qui occupe depuis près de deux mois la cité frontalière de Bunagana et plusieurs autres localités. 

Un entretien en tête-à-tête est prévu avec Félix Tshisekedi en fin d’après-midi. Antony Blinken a déjà précisé les termes de son message: « Je vais surtout m’entretenir avec le leadership en RDC et au Rwanda pour essayer d’aider ceux qui veulent mettre fin à la violence. Soutenir les efforts de Nairobi pour un avenir pacifique. Nous voulons être utiles pour faire en sorte que les conflits ne perdurent ou ne s’aggravent », a-t-il dit dans une interview accordée à RFI.

Les Etats-Unis ont été la seule puissance à pouvoir déclarer clairement que les troupes rwandaises étaient actives dans l’Est de la RDC. Il faudra peut-être attendre d’autres grandes déclarations qui iraient jusqu’à condamner publiquement Paul Kagame. Cela d’autant plus que Antony Blinken a déjà précisé que la voie diplomatique et le soutien aux mécanismes africains seront privilégiés: « Nous comptons d’abord sur le rôle de notre diplomatie pour soutenir les efforts en cours, c’est-à-dire le processus de Nairobi et de Luanda. Il faut trouver une solution durable », a-t-il déclaré.

A ceux qui voient dans l’attitude des USA une politique de deux poids, deux mesures, le diplomate américain nuance: « Chaque défi à ses détails. Nous utilisons des outils que nous estimons les plus appropriés à chaque défi. En même temps, il faut rester fidèle à ses principes ». 

Anthony Blinken promet tout de même d’être franc avec Paul Kagame: « Il faut une cessation de soutien à tous les groupes armés. Ce n’est pas un moyen de faire avancer la paix et la stabilité ».

Cependant, il ne faut pas se cacher. En se rendant en Afrique en cette période, Anthony Blinken a ses priorités et elles concernent la géopolitique mondiale: il faut contrer l’expansion de la Russie et de la Chine particulièrement en Afrique, il faut lutter activement contre le terrorisme qui tend à s’installer en Afrique et à se tropicaliser.  

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une