ESU : l'ancien président de l'APUKIN, Antoine Kitombole juge "innoportune", la pétition des professeurs de l'UNIKIN exigeant le départ du ministre Muhindo Nzangi
Jeudi 4 août 2022 - 09:44
1
Antoine Kitombole, ancien président de l'APUKIN. Ph. ACTUALITE.CD

L'ancien président de l'Association des professeurs de l'université de Kinshasa (APUKIN), le professeur Antoine Kitombole a fait une mise au point ce mardi 03 août sur la pétition initiée par l'APUKIN, pour exiger le départ du ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi. Selon ce professeur de la faculté des sciences du département de Math-info de l'UNIKIN, la remise aux professeurs des véhicules est un don du gouvernement et non un contrat privé entre les professeurs et un fournisseur, comme c'était le cas en 2010. Pour lui il est normal que le ministre puisse établir la liste des bénéficiaires.

"Dans toutes les revendications, la fondamentale c'était le problème des véhicules dûment pour le professeur, mais c'est problème là, il faut que tout ce qui a été dit soit bien restitué. Il ne faut pas comparer le projet véhicule de 2010 avec le projet actuel. Le projet actuel, c'est tout simplement la République à travers le Chef de l'Etat qui veut encourager les professeurs à bien encadrer la jeunesse. Le projet de 2010 il y a eu souscription où chaque mois un montant était prélevé dans le salaire des Professeurs. Le projet actuel, on nous retire rien du tout. L'APUKIN ne peut pas s'apprendre au ministre de l'ESU, c'est un projet purement du gouvernement. Donc c'est normal que ça soit le ministre qui dresse les listes des bénéficiaires. Ça transpire clairement que la pétition est inopportune, parce que c'est un projet du gouvernement", a dit le Professeur Antoine Kitombole.

S'agissant de la demande des syndicats des professeurs qui propose  que le poste du ministre de l'ESU, soit exclusivement réservé au corps professoral, Antoine Kitombole rappelle, que c'est un poste politique.

" Ce n'est pas nécessairement qu'un ministre de l'ESU soit un corps professoral. C'est un poste politique, le problème est qu'il soit bien entouré et qu'il soit compétent pas nécessairement un professeur d'université", ajoute t-il

L'APUKIN promet de déposer une pétition ce jeudi 05 août au Palais de la Nation pour exiger la révocation du ministre de l'ESU, Muhindo Nzangi.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une