Le film “Juwaa” du réalisateur Nganji Mutiri pour ouvrir le Festival International de Cinéma de Kinshasa
Samedi 2 juillet 2022 - 13:27
Nganji Mutiri
Nganji Mutiri

La neuvième édition du Festival International de Cinéma de Kinshasa s’ouvre ce samedi 2 juillet à l’académie des beaux-arts à partir de 18h. Le film “Juwaa” du réalisateur belgo-congolais Nganji Mutiri a été choisi comme film d’ouverture. De quoi satisfaire son auteur, qui dit être surpris.

« J’étais assez confiant sur la sélection, mais à aucun moment, je ne disais que je vais être film d’ouverture. Quand j’apprends qu’il va ouvrir le festival, j’ai hâte d’avoir des impressions », a-t-il dit à ACTUALITÉ.CD.

Et d’ajouter :

« Comme tout artiste, ce qu’on attend, c’est ce que le public en pense, qui a aimé, qui n’a pas aimé, pourquoi on a aimé, pourquoi on n’a pas aimé ? C’est la chose qui me nourrit le plus, et aussi pour m’améliorer artistiquement et humainement ».

Le film, principalement écrit en français, avec quelques dialogues en swahili, une version proche et plus élargie de son court métrage “Le soleil dans les yeux”. Le film “Juwaa” (soleil en swahili), a connu sa première sélection à la 27ème édition du Festival Panafricain de Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), en octobre 2021.

Le film en est à sa septième sélection depuis sa sortie. Il a déjà été montré à Mons en Belgique ; à New York aux Etats-Unis et déjà sélectionné pour Durban en Afrique du Sud. L’auteur ne sera pas présent à Kinshasa, cette sélection reste profondément symbolique pour lui.

« Avoir mon premier long métrage comme film d’ouverture au Fickin, symboliquement, c’est très fort pour moi, et même pour une partie de mon équipe d’origine africaine », a indiqué Nganji.

Et d’ajouter :

« A chaque fois qu’il y a une sélection, ça remet du carburant dans notre âme, et on peut continuer à plus travailler et à être plus créatif, chercher d’autres manières d’être vu, d’être soutenu. On espère qu’on soit le meilleur mais ça ne suffit pas, il faut travailler ».

Le film “Juwaa” est un drame familial de 85 minutes, dans lequel l'acteur principal Amani a 10 ans lorsqu’il est séparé de sa mère Riziki après une nuit traumatisante à Kinshasa. Il a 20 ans lorsqu'il arrive à Bruxelles pour la retrouver et poursuivre ses études. Il est hanté par le passé. Riziki évite d’en parler alors qu’elle vit désormais en couple avec Raphaël.

Plus passionné par l’art que par ses études, Amani les délaisse et dérive. Refusant de faire le premier pas vers sa mère, il fuit la maison et noue de nouvelles amitiés pour finir sous l’aile d’un revendeur de voiture. Mais sa rancœur se retourne contre lui, contre la jeune femme qu’il convoite et finit par entraver le business de ses nouveaux amis.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une