Des centaines d'enfants touchés par le conflit en RDC séparés de leurs familles
Dimanche 26 juin 2022 - 08:43
enfant réfugié
Illustration/Ph. ACTUALITE.CD

Plus de 800 enfants ont été séparés de leurs familles à la suite de violents combats entre troupes gouvernementales et rebelles dans l'est de la République démocratique du Congo, a déclaré samedi à Kampala une responsable de la Croix-Rouge.

Le regain de violences au cours des derniers mois a contraint des dizaines de milliers de personnes à fuir leurs foyers dans la région de Rutshuru en RD Congo, près de la frontière avec l'Ouganda.

"Nos équipes de la Croix-Rouge en Ouganda et en RD Congo nous ont dit que 800 enfants ont été séparés de leur famille avec la recrudescence des violences sur le territoire de Rutshuru", a déclaré à l'AFP la chargée de communication de la Croix-Rouge ougandaise, Irene Nakasiita.

Les affrontements se sont intensifiés ces derniers mois après que la milice rebelle du M23 a accusé le gouvernement de Kinshasa de ne pas honorer un accord de 2009 en vertu duquel l'armée devait intégrer ses combattants.

La responsable de la Croix-Rouge a ajouté que 716 enfants non accompagnés de RD Congo avaient jusqu'à présent été enregistrés rien qu'en Ouganda, tandis que 155 autres avaient été réunis avec leurs familles.

"Malheureusement, la situation sécuritaire dans la région rend difficile la recherche des personnes disparues et leur réunification avec leurs familles", a déclaré le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans un communiqué.

"L'accès aux zones d'origine des personnes déplacées est risqué et les membres de la famille sont constamment en mouvement", a ajouté le CICR.

L'agence de coordination humanitaire de l'ONU (OCHA) a indiqué mercredi que 13 civils dont quatre enfants avaient été tués dans des combats dans le district de Rutshuru entre le 19 et le 21 juin.

"Plusieurs villages du territoire de Rutshuru ont été pratiquement vidés de leurs habitants, dont certains ont fui vers l'Ouganda", a ajouté la même source.

Au moins 158.000 personnes ont été chassées de chez elles depuis mars à Rutshuru et dans la région voisine de Nyiragongo en raison du conflit, selon l'ONU. 

AFP avec ACTUALITE.CD

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une