ESU : Muhindo Nzangi annonce le début de la 39ème session ordinaire du Conseil des ministres du "CAMES" ce lundi 23 mai à Kinshasa
Dimanche 22 mai 2022 - 20:20
1
Muhindo Nzangi Butondo, ministre de l'ESU. Ph. Droits tiers.

Le ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi a annoncé, au cours d'un point de presse tenu ce dimanche 22 mai, le début de la 39ème session ordinaire du Conseil des ministres du Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur (CAMES) ce lundi 23 mai à l'hôtel Fleuve Congo à Kinshasa. 

Ce rendez-vous de l'enseignement supérieur africain va réunir 19 ministres à Kinshasa. Pour le ministre Muhindo Nzangi, la tenue de ces assises marque le retour de la RDC dans la scène africaine de l'enseignement supérieur et universitaire.

"Nous allons lancer les travaux du CAMES demain à l'hôtel du fleuve. Nous attendons 18 ministres pour participer à ses travaux. L'organisation de ses travaux par la RDC inaugure le retour de notre pays à la scène africaine. Ça fait longtemps que nous évoluons dans un système à vase clos. Après avoir entamé les réformes, nous avons décidé de faire notre retour dans les organisations sous-régionales pour que notre système de l'ESU soit comparable aux autres. Pour permettre aussi la mobilité à nos étudiants. Le système LMD fait déjà partie de premières conditions pour évoluer dans cet écosystème de l'enseignement supérieur et universitaire régional. Le CAMES reste le sommet dans les pays africains francophones", explique le patron de l'ESU.

Pour sa part, le Secrétaire général du CAMES, Pr. Abou Napon a fait savoir la particularité de cette 39ème session ordinaire du Conseil des ministres du CAMES.

"Chaque année le Conseil des ministres de CAMES se tient dans un pays bien déterminé. Cette année, c'est le tour de la RDC. Lors de cette session, le secrétariat du CAMES va présenter le bilan de ses activités. Il sera également question de soumettre aux ministres et aux experts des points à discuter par l'ensemble des acteurs du Conseil africains. Nous allons aborder la question de la mise en oeuvre du LMD dans l'espace CAMES. Il y aura également l'élection du secrétaire général et de deux directeurs de programme du CAMES étant donné que le bureau en place est fin mandat", a expliqué le Pr. Abou Napon.

Au cours de ses travaux, la RDC qui est à sa première réforme sur le système LMD va bénéficier du partage d'expérience des autres pays africains en avance sur ce système. 

Notons le CAMES compte parmi ses missions entre autres : Assurer la promotion et favoriser la compréhension et la solidarité entre les États membres ; Instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les États membres... Il compte 19 pays membres répartis entre l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale, la Région des Grands Lacs et l’Océan Indien, notamment : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Madagascar, Mali, Niger, R. D. Congo, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo .

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une