Breaking news

Procès Chebeya : « John Numbi doit être renvoyé de l'armée, c'est ce que nous demandons. Qu'il soit aussi jugé et condamné » (Annie Chebeya)
Jeudi 19 mai 2022 - 13:47
Floribert Chebeya/Ph droits tiers

L'épouse de Floribert Chebeya, la veuve Annie Chebeya, s'est exprimée ce Jeudi 19 mai à ACTUALITE.CD sur le dossier du double assassinat de son mari Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana.

Annie Chebeya se dit satisfaite de l'arrêt de la Haute Cour militaire condamnant les exécutants notamment Jacques Mugabo et Christian Ngoy kenga kenga. Mais elle dit  attendre toujours la fixation de l'autre dossier de cette affaire, celui dans lequel le Général John Numbi est prévenu.

« Nous avons déposé la plainte depuis longtemps contre John Numbi mais c'est à la Haute Cour maintenant de fixer l'affaire. La condamnation des exécutants est une avancée, une étape franchie. Maintenant, nous voulons que les donneurs d'ordre ou des commanditaires soient aussi condamnés. Malgré la fuite de John Numbi, la justice a beaucoup de moyens pour l'avoir. D'ailleurs, l'interpol est là. Je demande au Président de la République de s'impliquer, d'abord John Numbi doit être renvoyé de l'armée, c'est ce que nous demandons. Qu'il soit jugé et condamné, il a offensé la République.  À part le fait d'organiser la mort de Chebeya, il a déserté l'armée », a déclaré à ACTUALITE.CD, Annie Chebeya.

S'agissant de l'acquittement du commissaire supérieur Paul Mwilambwe, Annie Chebeya, déclare : « je crois d'où est mon mari, il est satisfait de l'acquittement de Paul Mwilambwe car c'est Dieu qui l'a utilisé. Il a beaucoup aidé la Haute Cour à connaître la vérité ».

C'est depuis le 11 mai dernier que la haute cour avait rendu son arrêt en appel dans le cadre du double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana. Dans son verdict, elle a acquitté de toutes les infractions Paul Mwilambwe, et a condamné à la peine capitale Christian Ngoy kenga kenga et Jacques Mugabo à 12 ans de servitude pénale et renvoyé ces derniers de la police.

Paul Mwilambwe était parmi les responsables de sécurité à l'Inspection générale de la Police nationale congolaise (PNC). Il était responsable des caméras de surveillance de l'inspection et présent à l'IG le jour du double assassinat. Juste après cet épisode, il aurait subi des menaces d'après ses témoignages devant la justice, ce qui l'avait poussé à fuir et à se retrouver en dehors du pays. Christian Ngoy kenga kenga condamné à la peine capitale, était chef du bataillon Simba et proche de John Numbi. C'est lui qui a organisé les deux assassinats. Il était aussi, d'après les dépositions,  le relai entre les exécutants et le Général John Numbi. Jacques Mugabo était parmi ceux qui ont exécuté Chebeya et Bazana. D'après leurs témoignages, ils les avaient  cagoulés, menottés et puis étouffés dans le garage de l'Inspection.

Floribert Chebeya avait été convoqué le 1er juin 2010 à l'Inspection générale de la police à Kinshasa pour rencontrer son responsable, le Général John Numbi, selon plusieurs témoignages. Son corps avait été retrouvé le lendemain dans sa voiture, les poignets portant des traces de menottes à Mitendi, périphérie ouest de Kinshasa. Celui de son chauffeur Fidèle Bazana n'a jamais été retrouvé.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une