Breaking news

RDC : la présidence octroie un marché de 58 millions de USD de gré à gré pour l'achat des "équipements de sécurité et véhicules du charroi" de Félix Tshisekedi
Vendredi 14 janvier 2022 - 10:27
Jeep présidentielle
Jeep présidentielle

La Présidence de la République Démocratique du Congo a octroyé un marché de 58 millions de USD de gré à gré pour l'achat des "équipements de sécurité et véhicules du chariot" du président Félix Tshisekedi, à la société GOLDEN COURTS. Une SARL créé en août 2019

C'est ce que renseigne un document portant signature du Directeur de cabinet du Chef de l'Etat, Guylain Nyembo Mbwizya, en notre possession.

Le Directeur de cabinet du Chef de l'Etat précise que la présidence est bénéficiaire d'une autorisation spéciale de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics (DGCMP) afin de recourir à la procédure de gré à gré.

"Vu la lettre de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics n 1485/DGCMP/DG/DRE/D3/BNJ/2021 du 29 octobre 2021 ayant accordé l'autorisation spéciale à la présidence de la République de recourir à la procédure de gré à gré pour la fourniture d'équipements spécialisés de sécurité, de véhicules et accessoires du charroi de son Excellence Monsieur le Président de la République par la Société GOLDEN COURTS Sari, vu son caractère spécial", renseigne le document en notre possession. 

Le coût de ces équipements considérant les factures pro-forma de la société Golden Courts SARL est de 58 652 406 USD. 

"Considérant les factures pro-forma de la Société GOLDEN COURTS Sarl du 23 août 2021: Décide : D'attribuer provisoirement à la Société GOLDEN COURTS Sarl le marché portant sur l'acquisition d'équipements spécialisés de sécurité, de véhicules et accessoires du Charroi de Son Excellence Monsieur le Président de la République au coût de 58 652 406 USD (CIF)", peut-on lire dans ce document.

À propos du « gré-à-gré », il y a lieu de noter que le processus d’appel d’offre reste la meilleure voie à suivre pour les passations des marchés. Toutefois, le gré-à-gré n’est pas non plus exclu lorsque les circonstances l’exigent. Cependant, il faut prendre des précautions nécessaires pour éviter tout dérapage. Tels que le détournement, la fraude, la corruption, le délit d’initié ou le conflit d’intérê qui soulèvent passe par le gré à gré. 

Pour le cas de présidence, elle rassure avoir obtenu l'autorisation spéciale de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics (DGCMP).

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une