Breaking news

Procès Auguy Musafiri : fin de l'instruction, la Cour s'est déclarée suffisamment éclairée et a renvoyé l'affaire au 1er décembre pour plaidoirie
Jeudi 25 novembre 2021 - 12:22
Auguy Musafiri, gouverneur déchu de Maniema

L'instruction de l’affaire du présumé détournement de deniers publics par l'ancien gouverneur du Maniema Auguy Musafiri s'est clôturée ce mercredi 24 novembre 2021 à la Cour de cassation. C'était à la suite de l’audition de tous les témoins cités dans le dossier. C’est notamment le ministre provincial du Budget de la province du Maniema Willy Ali Kyamassa et des députés provinciaux qui ont fait des dépositions devant la cour sur le prétendu prêt de 123 000 USD de redevance minière que le chef du secteur de Salamabila, Pacifique Shadari aurait fait à Auguy Musafiri.

« Nous étions en face de plusieurs renseignants. Malheureusement ils étaient confrontés à une difficulté qu'ils n'ont pas pu bien déposer. Certains députés provinciaux disent qu'ils ne connaissent pas le français, seulement le Swahili, ce qui était étonnant pour nous. Plusieurs confusions dans leurs dépositions. Nous avons posé beaucoup de questions par le truchement de la composition. Les juges se sont déclarés suffisamment éclairés. Nous avons fini avec l'instruction, l'audition de tous les renseignants. Même lui-même monsieur Shadari qui prétendait avoir accordé un prêt de 123 000 USD au gouverneur était émaillé dans plusieurs versions. La cour a renvoyé l'affaire au 1er décembre pour plaidoirie et l'affaire sera prise en délibéré », a rapporté à ACTUALITE.CD, Me Franck Kalolo, l'avocat du prévenu Auguy Musafiri

Lors de l'audience du 3 Novembre dernier, la cour avait autorisé la comparution du ministre provincial du budget de la province du Maniema à la demande de la partie Musafiri. Lors de sa déposition, selon Me Franck Kalolo, le ministre provincial du budget a dit qu'il n'était pas au courant de ce prêt.

C'est depuis le 18 juin que l'ancien Gouverneur de la province du Maniema a été transféré à la prison de Makala après l'émission d'un mandat d'amener du magistrat instructeur. Il est accusé de détournement des deniers publics. Après 51 jours de détention à la prison Makala sur décision du parquet près la Cour de cassation, il a été assigné en résidence surveillée.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une