Breaking news

Etat de siège en Ituri : la justice militaire condamne le député provincial Hubert Berocan à un an d’emprisonnement 
Vendredi 10 septembre 2021 - 10:04
Procès du député provincial Hubert Berocan au tribunal militaire de l'Ituri
Procès du député provincial Hubert Berocan au tribunal militaire de l'Ituri

Le tribunal militaire garnison de l’Ituri a condamné jeudi 9 septembre le député provincial de l’Ituri Hubert Berocan à une année de prison à l’issue d’un procès marathon en procédure de flagrance. Le verdict est tombé peu avant minuit (heure locale). 

L’élu a été arrêté le même jeudi dans la journée sur ordre du vice-gouverneur de l’Ituri, le commissaire divisionnaire Benjamin Alongaboni au cours d’une cérémonie de remise  des matériels informatiques aux écoles publiques. Dans le cadre de « contrôle citoyen », le député dit s'être présenté sur le lieu pour s’assurer que la donation du gouvernement central n’a pas été détournée. 

Formellement, M. Berocan a été condamné « pour rébellion contre l'État de siège proclamé par le Président de la République interdisant toute activité politique aux députés provinciaux ». D’autres griefs retenus à sa charge sont le « trafic d’influence et l’imputation dommageable ». La défense a cinq jours pour interjeter appel contre le verdict.

Depuis l’avènement de l’état de siège le 6 mai dernier, les députés provinciaux de l’Ituri et du Nord-Kivu ont perdu leurs immunités parlementaires. Ils sont poursuivables à tout moment et dans toutes les conditions. Dans ce contexte, les juridictions civiles ont été remplacées par celles militaires. 

Hubert Berocan est le deuxième député provincial à être arrêté depuis la proclamation de l’état de siège, après son collègue Jean-Bosco Assamba, qui était poursuivi pour avoir qualifié le Président de la République d’un menteur.

Freddy Upar, à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une