Breaking news

Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite : à Kananga, une ongdh appelle à la mise en place d'un cadre légal en RDC
Vendredi 30 juillet 2021 - 22:16
Photo d'illustration
Photo d'illustration

La société congolaise pour l'Etat de Droit (SCED), une organisation de défense des droits de l'homme, très active dans l'espace Kasaï, appelle à la mise en place d'un cadre légal en RDC pour lutter contre la traite des humains.

Cet appel de la SCED est contenu dans un communiqué rendu public à Kananga ce jeudi 29 juillet à la veille de la commémoration par la communauté internationale de la journée mondiale de la dignité des victimes de la traite.

" A cette occasion, la SCED plaide pour la mise en place d'un cadre légal en RDC ", lit-on  dans le communiqué signé par son directeur général, le bâtonnier honoraire du Kasaï Central Dominique Kambala.

Dans le même communiqué, l'organisation rélève une nouvelle forme de la traite des êtres humains et appelle les autorités à améliorer les conditions sociales de la population pour combattre cette nouvelle forme de traite humaine. 

" SCED note que la traite des êtres humains prend de plus en plus de formes modernes, telle notamment, l'usure, communément appelée Banque Lambert ", ajoute le communiqué. 

Cette pratique appauvrit au jour le jour les Congolais qui se voient obliger de payer des dettes éternelles assorties des taux incroyablement élevés et assistent impuissants à la confiscation de leurs biens les plus précieux. 

Enfin l'Ongdh recommande à la justice de décourager cette nouvelle forme de traite des êtres humains.

Sosthène Kambidi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une