Breaking news

RDC : plus de 1800 élèves ont abandonné leur scolarité cette année à cause notamment de l’insécurité à Beni-Butembo
Jeudi 22 juillet 2021 - 08:29
Photo ACTUALITE.CD.

Le constat a été fait au terme de la session préliminaire de l’examen d’Etat de l’édition 2020-2021 qui a eu lieu du 12 au 14 juillet derniers. Plus de 1 800 élèves finalistes du secondaire ont abandonné les études dans la province éducationnelle de l'enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) Nord-Kivu II qui s'étend de Kanyabayongo (Lubero) à Eringeti (Beni), alerte l'Inspection principale provinciale antenne de Butembo.

D'après les statistiques communiquées à la presse lundi 19 juillet dernier, la plupart des abandons constatés ont été enregistrés dans la région de Beni.

M. Bernard Tembo, Inspecteur principal provincial de l'EPST-Nord-Kivu II, indique que nombreux élèves ont fui l'insécurité, abandonnant ainsi les études.

« De manière générale, les examens se sont déroulés sans incident majeur. Cependant il y a eu de nombreux abandons, surtout en territoire et en ville de Beni. 219 abandons en ville de Beni. 294 en sous-division de Bulongo, en sous-division de Kamango, 67 abandons, en sous-division d'Oicha, 188 abandons. Je ne donne que ça pour illustrer le fait qu'il y a eu des abandons. Ces élèves ont abandonné, soit suite aux maladies, soit encore suite aux déplacements. On abandonne parce qu'on a fui là où il n'y a pas d'école », indique-t-il.

Pour la province éducationnelle Nord-Kivu II, 26 815 élèves finalistes étaient attendus dans 70 centres opérationnels à Beni, Butembo et Lubero. Mais le premier jour déjà, l'IPP avait enregistré des absences essentiellement dans des centres opérationnels à Beni, affectés par les tueries des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF).

« Durant la première journée (des épreuves hors-session de l'ex-État, ndlr), tout s'(était) bien passé, parce que nous n'(avions) pas entendu parler d'incidents majeurs. Tous les centres ont pu fonctionner, même ceux du territoire de Beni. Il y a eu de nombreuses absences, des élèves absents. Pour la sous-division de Beni, pour tous les neufs centres, nous avons enregistré 219 absents. Pour la sous-division de Bulongo, 294 absents, pour Kamango nous avons enregistré 67 absents, Oicha 1, Oicha 1, Oicha 4, Mangina, Madidiwe il y a eu 188 absents », a révélé M. Bernard Tembo.

Selon le ministre de l’EPST, près de 700 000 élèves finalistes étaient attendus à la session préliminaire de l’examen d’Etat pour l’édition 2021.

Mais ces épreuves ont été reportées à une date ultérieure pour les élèves sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo (22 mai), elles sont également reportées dans les sous-divisions d’Irumu 3 et de Djugu 1 touchées par les violences armées. Cette décision concerne aussi les élèves du Centre de passation de Kampala (Ouganda) qui sont en difficulté de traverser la frontière ougandaise à cause du renforcement des mesures de lutte contre le covid-19.

Claude Sengenya

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une