Breaking news

RDC : la connexion Wi-Fi gratuite désormais opérationnelle à l’INBTP, le prochain tour programmé à l’UNILU et à l’OVG
Lundi 21 juin 2021 - 16:58
Les étudiants de l'INBTP en train d'expérimenter la connexion Wi-Fi gratuite. Ph. ACTUALITE.CD

Le Ministère des PTNTIC et l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC) ont procédé, ce lundi 21 juin, au lancement de la connexion Wi-Fi gratuite à l’Institut National du Bâtiment et des Travaux Publics (INBTP), dans le cadre du Registre des Appareils Mobiles (RAM).

Les agents du RAM ont débuté par une session de formation d’une représentation des étudiants par promotion afin de les outiller sur l’utilisation du réseau Wifi gratuit au sein de l’INBTP.

Dans sa prise de parole, l’Ambassadeur RAM, Kevine Luteya, a expliqué le bien-fondé de cette initiative. Il a aussi noté que les prochaines installations vont concerner l’Université de Lubumbashi (UNILU), l’Observatoire Volcanique de Goma et plusieurs autres coins importants de la République.

Ph. Droits tiers.

« C’est une joie pour les étudiants de l’INBTP qui bénéficient de l’internet gratuit comme convenu. Les travaux étaient prévus pour deux mois mais nous les avons faits en un mois avec le concours du Ministère de PTNTIC et de l’ARPTC. Le Projet va continuer à travers toute la République. C’est l’internet à haut débit. Sur le plan éducatif et scientifique, il s’agit d’un apport assez majeur dans le suivi de leur cursus universitaire. Cela va dans les avantages de promouvoir notre jeunesse. Après l’INBTP, c’est le tour de l’UNILU qui va bénéficier de la connexion gratuite d’Internet. Il y a également des travaux qui sont mis en vue pour l’Observatoire Volcanique de Goma et plusieurs autres coins importants de la République notamment le centre-ville de Lubumbashi et Goma. Il y a également des marchés », a déclaré Kevine Luteya.

Pour l’ambassadeur RAM, l’objectif est de numériser toute la République. Il a aussi indiqué que sept sites, en pleine ville de Kinshasa, sont déjà arrosés par la connexion Wifi gratuite, œuvre du RAM.

« Il faudrait dire aujourd’hui que le RAM existe pour le bien du peuple. Il n’est jamais question de rançonner la population pour des fins qui ne sont pas à son avantage. Le RAM au-delà de ses attributions va permettre de numériser la République et d’alléger le quotidien des Congolais. Parce qu’il faudrait dire que l’avenir de la jeunesse, c’est dans le numérique. A ce jour à Kinshasa, il y a sept sites qui sont arrosés par la connexion Wifi, œuvre du RAM. Il s’agit notamment de l’UPN, l’UNIKIN, le rond-point Magasin, l’INBTP, l’Aéroport de N’djili, l’ISTA et d’autres sites encore en travaux », a-t-il ajouté.

Ph. Droits tiers.

Par ailleurs, les étudiants bénéficiaires de la connexion Wifi au sein de l’INBTP ont salué cette initiative.

Bonté Nzeyi, étudiant en 3ème graduat Bâtiments et Travaux Publics (BTP) laisse entendre que grâce à cette connexion gratuite, il va arriver à économiser.

« Je suis bénéficiaire de la connexion Wifi gratuite à l’INBTP. Cette connexion nous donne l’avantage de faire des recherches académiques sans frais. Avant, je dépensais 1 500 FC pour ma connexion pendant la journée, grâce au Wifi gratuit, je veux devoir économiser. Je salue cette initiative », dit-il.

Pour sa part, Gaël Mangoyi, étudiant en BTP 3, se dit satisfait de cette initiative.

« Nous sommes ravis d’avoir de la connexion au sein de notre Institut. Cela garantit la recherche scientifique. Étant étudiant, on a besoin de se connecter à internet qui est un outil indispensable dans ce siècle présent ».

L’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (l’ARPTC) poursuit son ambition de réduire la fracture numérique en permettant aux Congolais de se connecter sur internet gratuitement dans des zones publiques d’internet gratuit ou « hotspots ».

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une