RDC-Volcan : « le détournement de 50 % des salaires des agents de l’OVG depuis le mois de juillet 2013 jusqu’à ce jour ne semble pas être vérifiable » José Mpanda
Observatoire volcanologique de Goma/Ph ACTUALITE.CD

Le ministre  de la recherche scientifique et innovation technologique José Mpanda s'est expliqué mercredi 9 juin 2021 devant la représentation nationale sur la gestion décriée de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) qui a été incapable d’alerter la population avant l'éruption du volcan le samedi 22 mai dernier.

Cette éruption a provoqué des pertes en vies humaines, et d'importants dégâts matériels dans le territoire de Nyiragongo et dans la ville de Goma. Jean-Baptiste Kasekwa, élu de Goma, est l'auteur de l'interpellation du ministre. Il reproche à José Mpanda « une défaillance délibérée dans la gestion de l’OVG ».

À la question de l'élu de Goma de savoir, qu’en est-il des détournements de 50% des salaires des agents de l’OVG depuis le mois de juillet 2013 jusqu’à ce jour, ainsi que l’inadéquation entre le nombre d’agents sur les listings et l’effectif prévu au budget de l’Etat ? José Mpanda répond :

« Il sied de signaler que le détournement de 50 % des salaires des agents de l’OVG, depuis le mois de juillet 2013 jusqu’à ce jour, ne semble pas être vérifiable. En effet, depuis la bancarisation de la paie, tous les agents ont des comptes bancaires auprès de la Bank Of Africa (BOA), succursale de Goma. Chaque agent gérant son compte individuellement, il est donc impossible et invraisemblable que le comité de gestion y ponctionne même un franc congolais », a-t-il dit devant les députés nationaux.

Il a indiqué que face aux réclamations des agents de l'OVG, il y a eu changement de partenaire bancaire.

« J’ai décidé, sur base de réclamations des agents, que l’OVG procède au changement de partenaire bancaire. Par ailleurs, indique le comité de gestion, les listings de paie d’avant juin 2013 et après renseignent les mêmes montants libérés par le Trésor public. D’ailleurs, pour votre gouverne, le barème des primes institutionnelles payé à l’OVG depuis 2013 est conforme à celui payé à tous les centres et instituts de recherche relevant de mon ministère », a-t-il précisé sans révéler les chiffres.

Les chercheurs de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) ont adressé un au Président de la mémorandum République, Félix Tshisekedi, à la suite de l’éruption soudaine du volcan de Nyiragongo, samedi 22 mai dernier.

Dans ce document, les agents reconnaissent l’inefficacité de leur entité qui a été constatée non seulement en RDC mais aussi à travers le monde après cette catastrophe naturelle. Cependant, ils énumèrent au Chef de l’Etat un certain nombre des raisons qui justifient leur contre-performance. Ils dénoncent notamment le détournement des salaires des agents et fonds des différents projets, la présence de plusieurs agents fictifs au sein de l’entité. Le mémo parle de plus de 6 millions d’euros alloués à l’OVG par des bailleurs des fonds étrangers mais qui auraient été mal gérés. Ils sollicitent l'audit de l’IGF.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une