RDC : l'Assemblée nationale examine ce vendredi le réquisitoire du PG sur la levée des immunités des députés impliqués dans l'affaire Bukanga Lonzo
Jeudi 10 juin 2021 - 20:51
Photo d'illustration

Après son adoption dans le calendrier de la session parlementaire de mars, les députés nationaux vont examiner au cours de la plénière prévue ce vendredi 11 juin 2021 le réquisitoire du procureur général près la Cour Constitutionnelle sur la levée des immunités de deux députés nationaux cités dans l'affaire Bukanga Lonzo.  Il s'agit des députés nationaux Louise Munga Mesozi et Kumbu Kiala.

Le député national Kumbu Kiala est cité dans le réquisitoire d'autant plus que dans l'exécution du projet Bukanga Lonzo, Il était le comptable public principal au ministère des Finances. Il avait perçu en son temps 1 543 710, 46 USD. L’intéressé n’a toujours pas fourni des explications au sujet de la destination de ces fonds, dit le procureur dans son réquisitoire adressé à l'assemblée nationale.

Aussi, l'on reproche à la députée nationale Louise Munga Mesozi à l'époque Ministre du Portefeuille comme signataire de la convention d’actionnaires dans le cadre de trois sociétés du groupe Bukanga Lonzo de n’avoir pas veillé à la bonne exécution de celle-ci au point de tolérer que l’Etat congolais ait pris la charge de libérer les parts sociales revenant à Africom. Pour rappel, il était question que l’Etat congolais verse 85% du capital et Africom 15% dans la première société. La partie congolaise devait également libéré 70% du capital de la deuxième société et Africom 30% et pour la troisième société l’Etat congolais et Africom devaient verser chacun 50% du capital social.

Cette affaire fait suite aux révélations de l'inspection générale des Finances après avoir mener des enquêtes sur les causes qui ont conduit à la débâcle du projet Bukanga Lonzo.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une