Mardi 8 juin 2021 - 17:13

Breaking news

Procès Rossy Mukendi : la cour militaire n’étant pas encore saisie, l’affaire renvoyée au 22 juin
Procès Rossy Mukendi/Ph ACTUALITE.CD

Le procès sur le meurtre de l'activiste Rossy Munkendi s'est ouvert ce mardi 08 Juin à la cour militaire de Kinshasa-Matete. Cette première audience n’a duré que peu de temps. A la base, le ministère public n’avoir pas encore reçu le dossier du tribunal militaire qui s’était pourtant déclaré incompétent dans cette affaire. 

C'est pourquoi les avocats de la partie civile ont sollicité une remise pour leur  permettre de "suivre le circuit du dossier".

"Nous avions fait observer à la cour notre inquiétude contrairement au ministère public. Pour ce dernier, c'est un nouveau dossier, mais pour nous le dossier est parti du tribunal militaire de garnison. Celui-ci s'était déclaré imcompétent par rapport au statut de la prévenue Carine Lokeso et que le juge compétent conformément à l'article 19 de la constitution, c'est la cour militaire de Kinshasa-Matete. Mais curieusement pour le ministère public le dossier qui est parti du tribunal militaire de garnison Kinshasa-Matete n'est jamais arrivé à son office pour qu'il saisisse la cour militaire. Pour nous la partie civile, nous estimons il y a une certaine légèreté dans la circulation du dossier, parce qu'un dossier ne peut pas s'égarer dans le pipeline, entre le tribunal militaire de garnison et la cour qui se trouve dans une même concession", s'indigne Me Richard Bondo.

Et d'ajouter : "C'est pourquoi nous avions sollicité une remise à deux semaines, ce que la cour nous a accordé  pour que nous puissions suivre le circuit dans lequel aurait parcouru ce dossier soit pour être porté disparu, soit pour le trouver à l'office de l'auditeur supérieur afin que les éléments qui s'y trouve passe devant la cour militaire". 

Déjà une semaine avant la fixation de l'affaire devant la cour militaire, la famille de Rossy Mukendi s'était plainte de la "lenteur inexpliquée" de la cour militaire, pour fixer l’affaire. 

Carine Lokeso est poursuivie dans l’affaire de meurtre de l’activiste Rossy Mukendi (36 ans) tué le 25 février 2018 par balle à Kinshasa alors qu’il participait à une marche pacifique organisée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) pour réclamer le départ de Joseph Kabila et l’organisation d'élections crédibles.

Ivan Kasongo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une