Mercredi 7 avril 2021 - 21:15

Breaking news

Journée mondiale de la santé : près de 100 millions de personnes deviennent pauvres à cause des soins médicaux, l’OMS en appelle à plus d’intervention
Photo d'illustration/droits tiers

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la santé ce mercredi 7 avril sous le thème « pour un monde plus juste et en meilleure santé », l’OMS lance l’appel aux gouvernements à améliorer, notamment leurs systèmes de Santé, tout en prenant en compte le nombre réduit des personnels de santé, et en intensifiant les interventions en soins de santé primaire dans les pays à faible revenus.

« La moitié de la population mondiale au moins ne bénéficie toujours pas d’un accès aux services de santé essentiels ; plus de 800 millions de personnes consacrent au moins 10% de leur revenu familial aux soins de santé, et chaque année, près de 100 millions de personnes tombent dans la pauvreté en raison de frais médicaux à leur charge. Les gouvernements doivent réduire la pénurie de personnel soignant au niveau mondial, sachant que 18 millions d’agent de santé supplémentaire sont nécessaires pout parvenir à la couverture santé universelle (CSU) d’ici à 2030. Cela signifie qu’il faut créer 10 millions d’emplois supplémentaires à temps plein dans le monde et renforcer les efforts en matière d’égalité des genres », demande l’OMS dans son communiqué.

L’OMS recommande également l’intensification des interventions relevant les soins de santé primaires dans les pays à revenu faible ou intermédiaire qui pourrait sauver 60 millions de vies et augmenter l’espérance de vie moyenne de 3,7 ans d’ici à 2030.

« Le moment est maintenant venu d’investir dans la santé en tant que moteur du développement. Nous n’avons pas à choisir entre l’amélioration de la santé publique, la construction de sociétés durables, la garantie de la sécurité alimentaire et d’une nutrition adaptée, la lutte contre le changement climatique ou la prospérité des économies locales. Tous ces résultats vitaux vont de pair », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom.

L’OMS appelle aussi les dirigeants, à faire en sorte que chacun ait des conditions de vie et de travail propices à un bon état de santé. Parallèlement, l’organisation mondiale de la Santé exhorte les dirigeants à surveiller l’évolution des inégalités en matière de santé et à faire en sorte que tous puissent bénéficier de services de santé de bonne qualité quand et là où ils en ont besoin.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une