Vendredi 26 février 2021 - 14:01

Breaking news

Hôpital général de Kinshasa : grève levée, un nouveau comité sera nommé pour mettre fin à la dispute autour de la gestion de cet établissement
Hôpital général de référence de Kinshasa (ex-Mama Yemo)

Le président de l'Assemblée nationale, Christophe Mboso a échangé ce jeudi 25 janvier avec le syndicat des travailleurs de l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex-Mama Yemo) et les députés nationaux élus de la capitale. C’était en présence du ministre de la santé. La rencontre a porté sur les troubles dans cet établissement de santé publique où deux comités se disputent la gestion.

Ces troubles avaient conduit à une grogne des agents prestataires. A l’issue de cette rencontre, il a été décidé de la levée de grève, et la reprise des activités dès ce 26 février. Un nouveau comité de gestion sera nommé après concertation entre le ministre de la santé Eteni Longondo et le gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila. Ces deux responsables ont chacun nommé un comité de gestion de l’hôpital.

« Après débat en plénière, le président [Christophe Mboso] a estimé qu’il fallait un entretien en aparté avec toutes les parties. Ce qui crée des remous à l’ex-Mama Yemo, c’est la nomination de deux comités de gestion ; l’un par le ministre, et l’autre par le gouverneur. Aujourd’hui, les deux autorités ont convenu de nommer un nouveau comité de gestion à l’HGPRK », a dit le député Eliezer Ntambwe.

Le ministre de la santé et le gouverneur de Kinshasa, chacun réclame la tutelle de l’ex-Mama Yemo.

« En attendant que la question des textes soit clarifiée par le législateur, les deux expressions prêtant confusion : « sous tutelle de », et « sous l’autorité de », utilisées dans les textes. La réunion s’est référée à la sagesse du législateur. L’objectif est de voir le travail reprendre à l’hôpital général provincial de référence de la ville de Kinshasa, où les malades sont en train de mourir », a ajouté l’élu de Lukunga.

Pour rappel, les agents de l’hôpital général de Kinshasa étaient en grève depuis plusieurs jours. Ils s'opposaient à l’installation d’un nouveau médecin directeur. Ils accusent le gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila d’imposer son frère biologique comme médecin directeur de l’hôpital alors que sous l’impulsion du ministre de la santé, un autre a été élu sous l’impulsion du ministre de la santé Eteni Longondo. 

Thérèse Ntumba

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une