Ilunga Ilunkamba renvoie la responsabilité au chef de l'Etat : « la quasi-totalité de 52 réunions du conseil des ministres ont été présidées par Félix Tshisekedi »
Félix Tshisekedi, Président de la RDC et Sylvestre Ilunkamba, Premier ministre

Dans ses réponses aux accusations contenues dans la motion de censure qui lui est destinée, Ilunga Ilunkamba souligne qu’il serait biaisé de vouloir établir le bilan général et de tirer des conclusions au terme de seulement 15 mois de l'exécution d’un programme établi pour une période de cinq ans.

Bien plus, il rappelle qu’il n’est pas le seul maître à bord étant que le programme du gouvernement est défini de concert avec le Président de la République.

Selon lui, il y a lieu de relativiser la responsabilité du gouvernement dans le prétendu échec allégué par certains députés.

« Je rappelle une fois de plus à votre meilleur souvenir que la quasi-totalité des 52 réunions du conseil des ministres ont été présidées par le président de la République, lequel donnait des orientations sur bon nombre de dossiers au titre des communications. Ses orientations étaient coulées par la suite forme de décision du conseil », dit-il.

Le premier ministre ne s’est pas présenté à la plénière qui examine cette motion. Il ne reconnaît pas au bureau d’âge la compétence de traiter cette question.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une