Bahati Lukwebo: lorsqu’on se focalise sur la question du partage des postes, on biaise la vision du chef de l’Etat
Bahati Lukwebo/Ph. ACTUALITE.CD

L'informateur Bahati Lukwebo pense que le partage de responsabilité au sein de l'union sacrée ne devrait pas constituer une “préoccupation majeure” mais plutôt le bien être de la population.

“Je pense que c'est justement lorsqu'on se focalise sur les partages des responsabilités, qu'on biaise la vision du chef de l'Etat, quand nous avons accepté d'accompagner le chef de l'Etat dans l'union sacrée, c'était pour que nous puissions réaliser que le pays est devenu la risée du monde, alors que le pays regorge beaucoup des ressources naturelles et humaines mais le peuple est parmi le plus pauvre du monde. Nous devrions avoir un idéal, je sais que la politique congolaise les gens n'ont pas d'idéologie, mais ils chercher à se positionner tout simplement”, a déclaré Bahati Lukwebo.

Et de poursuivre :

“Ce que je peux vous dire à ce stade, l'AFDC-A se contentera de ce qu'il lui sera réservé, nous nous sommes disciplinés à l'AFDC-A, ça fait deux ans nous avons été martyrisés, mais nous ne sommes pas mort et nous abandonnons pas le combat donc pas aujourd'hui ou demain que nous allons faire du positionnement ou l'obtention des postes une préoccupation majeure, nous n'avons aucune exigence”.

Quelques députés d'Ensemble pour la république ont décrié le fait que leurs cahiers de charges n'ont pas été pris en compte.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une