Kongo Central : ouverture du procès des jumeaux brûlés vifs au village Yaba à Kinzau-Mvuete
Photo d'illustration/ACTUALITE.CD

L'audience foraine du tribunal de grande instance de Tshela siégeant en matière répressive, s'est ouverte ce mardi 27 octobre dans la commune rurale de Kinzau-Mvuete, où Max Ntumba et Percé Muamba ont été brûlés vifs le jeudi 30 juillet dernier.

Le ministère public a commencé par la présentation  des faits, tels qu'ils se sont déroulés le jeudi 30 juillet 2020, suivi également de l'identification de tous le 25 prévenus arrêtés par le parquet  général de Matadi.

" Le procès qui débute ce jour cherche à connaitre la vérité sur les auteurs de meurtre des jumeaux le 30 juillet dernier vers le village Yaba dans la commune rurale de Kinzau-Mvuete " a déclaré à ACTUALITE. CD, le ministre provincial de la Justice, Édouard Samba Situ.

Déféré devant le Tribunal de Grande Instance de Tshela siégeant en matière répressive, les 25 prévenus sont tous poursuivis  pour meurtre, avoir procurer à l'autre les moyens ayant permis à commettre l'infraction pour les uns et de la participation pour les autres.

Les sept prévenus interrogés sur les 25 pour la phase d'instruction du procès, ont rejetés  tous en bloc les accusations portés contre eux par le ministère public.

Le collectif des avocats de la partie civile est représenté par Maitre Nicolas Mbuyi, avocat au barreau du Kongo Central tandis que maitre Liévin Mayuku, avocat au barreau du Kongo Central représente le collectif des avocats de la défense, " Il s'est dit optimiste et attend le jugement qui sera prononcé à la fin ".

L'audience va reprendre ce mercredi 28 octobre suite à la demande de deux parties formulés auprès du tribunal.

Pour rappel, les 2 jumeaux Max Ntumba et Percé Muamba Ntumba, artistes musiciens ont été battus à mort et brûlés vifs dans la nuit de jeudi 30 juillet dernier au village Yaba à Kinzau-Mvuete par un groupe de gens dont la plupart identifiés comme des motards membres d'une écurie, après avoir été accusés malheureusement, d'avoir tenté de voler la moto d'un conducteur qui les transportés.

Les restes de leurs corps enterrés à Kinzau-Mvuete étaient exhumés le 28 août et réinhumés à Kinshasa leur ville de provenance. 

Dany KINDA-N'ZITA, à Matadi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une