RDC : seule la province du Haut-Katanga est pour le moment autorisée à vendre du bois rouge, mais uniquement celui coupé avant avril 2017
Photo d'illustration/droits tiers

Sur plus de 6 provinces qui possèdent les bois rouge en République démocratique du Congo (RDC), seule la province du Haut-Katanga a l'autorisation de la vente. C'est ce que révèle la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).

Dans une interview accordée à DESKNATURE.COM, Dr. Augustin Ngumbi, Directeur-Coordonnateur national de la CITES, a expliqué que le ministère national de l'Environnement et le gouvernement provincial du Haut-Katanga ont décidé d'autoriser la vente des bois rouges "Mukula" seulement ceux coupés avant le 4 avril 2017.

" Le bois rouge c'est quoi d'abord. Parce qu'il y a des gens qui confondent. Il y a Afromosia et le Mukula que les gens appellent les bois rouges. Le bois rouge dont on parle là, c'est ce qu'on appelle en Anglais Rose Hood. Il s'agit d'une espèce de bois qui est inscrite à l'annexe 2 de la CITES du 26 novembre 2019. Il y a un grand nombre des commerçants qui ne savaient pas que maintenant que cette espèce est maintenant protégée selon la convention de Washington. C'est-à-dire on ne peut plus l'exporter ou l'importer sans avoir un permis CITES qui est délivré par nos services. Ce permis n'est pas délivré par complaisance. Après un contrôle de vérification de la légalité, de la traçabilité et de la durabilité. Pour le moment, dans la province du Haut-Katanga, les commerces du bois rouge est autorisé mais uniquement les bois qui étaient coupés avant avril 2017. Pourquoi ? parce qu'il y a une décision prise par le ministre national de l'Environnement et le gouverneur du Haut-Katanga qui ont spécifié que le bois Mukula doit être exporté moyennant un permis que nous délivrons. Il doit avoir  été coupé avant avril 2017 ", a expliqué Dr. Augustin Ngumbi.

Au-delà de la décision des autorités politiques, la CITES oppose un permis à tout vendeur du bois rouge afin de surveiller son quota. À la fin du quota, le vendeur n'aura pas le droit de vendre cette espèce dans le Haut-Katanga.

Lire la suite sur DESKNATURE.COM

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une