Kinshasa : Billy Kambale remercie l'UNFPA pour la production et la distribution des masques à la population vulnérable
Photo d'illustration/UNFPA

Le ministre de la Jeunesse et nouvelle Citoyenneté, Billy Kambale a exprimé sa gratitude envers le Fonds de Nations Unies pour la Population (UNFPA) pour sa contribution dans la lutte contre la pandémie COVID-19. C'était à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de la jeunesse ce mercredi 12 août 2020 au Musée national de la RDC à Kinshasa.

Il a encouragé cette agence des Nations Unies à poursuivre cette distribution pour sauver des milliers des vies.

"Je remercie mes amis de l'UNFPA pour la distribution des masques. Et il faut continuer à en distribuer. J'ai présidé moi-même à notre centre de formation de Kitambo à la production des masques. Nous sommes en train de travailler pour qu'on puisse produire encore des milliers de masques que l'on va distribuer à la population pour qu'on puisse lutter contre cette pandémie qui nous frappe de plein fouet", a-t-il déclaré.

Pour Dr Natalia Kanem, Directrice exécutive de l'UNFPA, la jeunesse doit être impliquée dans la lutte contre le Coronavirus, car le partage d’informations aide à clarifier les fausses nouvelles qui circulent sur la pandémie.

"Pour atteindre et impliquer les jeunes pendant cette pandémie, nous devons partager avec eux les informations dont nous disposons, clarifier les informations erronées qui circulent et leur donner les outils nécessaires pour leur permettre de lutter contre la propagation du virus. Nous devons appuyer leur mobilisation et défendre leurs droits fondamentaux", a-t-elle déclaré.

La semaine dernière, l'UNFPA a lancé la conversation mondiale dénommée #YouthAgainstCOVID19 (Jeunes contre Covid-19, en français) qui est une campagne en ligne. Elle encourage les jeunes du monde entier à mettre en ligne les vidéos de leurs actions de lutte contre le Coronavirus et expliquer comment ils ouvrent la voie à leur communauté.

En République démocratique du Congo, l'UNFPA encadre les jeunes filles vulnérables dans le cadre de l’initiative KITUMAINI. Cette initiative apprend aux adolescentes mères et autres filles vulnérables un métier pour contribuer à leur réinsertion sociale.

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une