Samedi 1 août 2020 - 08:27

Breaking news

RDC : l'armée zambienne a sollicité 7 jours supplémentaires pour retirer ses troupes du sol congolais
Les FARDC en patrouille dans la périphérie de Beni après des affrontements avec des miliciens Mai-Mai ce lundi 22 octobre 2018 (Photo Yassin Kombi/ACTUALITE.CD)

L’ultimatum de sept jours accordé il y a une semaine par la Zambie afin de retirer ses militaires de la RDC (sud) n’a pas été exécuté. L'armée zambienne a sollicité sept jours de plus afin d’évacuer ses troupes qui occupent deux localités congolaises dans la province du Tanganyika.

« L'armée zambienne a sollicité un nouveau délai de 07 jours pour évacuer ses militaires. », dit le compte-rendu du conseil des ministres tenu vendredi 31 juillet 2020.

Il y a une semaine, la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) saisie par les autorités congolaises avait tranché en faveur de la RDC dans le litige qui l’oppose à la Zambie. Cette dernière réclame la propriété de deux localités (Kibanga et de Kalubamba) que la SADC reconnaît à la RDC.

Le gouvernement congolais salue le « succès de la voie diplomatique choisie par la RDC dans le conflit frontalier l’opposant à la Zambie suite à l’occupation des villages Kibanga et de Kalubamba. »

Après le retrait des militaires zambiens, il sera question d’actualiser les frontières entre les deux pays. « Le budget des travaux de démarcation actualisée est à partager entre les deux pays. », dit le gouvernement congolais.

Entre-temps, la RDC est envahie par les armées d’autres pays notamment la RCA, le Soudan du Sud, l’Angola sans citer les groupes armés et rébellions étrangers.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une