Léon Kengo à Thambwe Mwamba: « Alexis, ne monnaye jamais ta signature »
Ph. ACTUALITE.CD

C’est en 1991 qu’Alexis Thambwe Mwamba devient président général de l’union des démocrates Indépendants (UDI). Cette plateforme a été créée par Léon Kengo Wa Dondo pour soutenir le président Mobutu pendant la Conférence Nationale Souveraine (CNS). Thambwe et Kengo ont toujours été proches tant humainement que politique. Le hasard de la politique a fait qu’après 12 ans à la tête du bureau du Sénat que Léon Kengo wa Dondo, né Léon Lubicz, passe le flambeau à Alexis Thambwe Mwamba. 

Ce samedi, l’ancien garde des sceaux n’a pas été avare en mots pour tresser des lauriers à l’ancien commis-greffier au Parquet de district de Cocquilathville devenu en 1968 procureur général de la République. 

Thambwe s’est appesanti sur les 60 ans de vie politique de Kengo et les 40 ans de relation qu’ils ont entretenue. Thambwe est revenu sur « la capacité d’adaptation » qui a permis au « mulâtre » de Libenge de se hisser aux hautes fonctions de la République.

L’actuel président du bureau du Sénat relate dans son discours à l’occasion de la présentation du livre « La passion de l’Etat. Mémoires », comment Kengo lui a enseigné les principes moraux qui devraient caractériser quiconque assume une charge publique.

« Au cours de l’une de ces rencontres, vous m’aviez dit: Alexis, ne monnaye jamais ta signature, comme le font d’autres ».

Il a aussi replacé Kengo dans l’écosystème politique congolais: « L’histoire de notre pays retiendra que vous êtes le seul homme politique à avoir dirigé trois institutions du pays à savoir; le pouvoir judiciaire, le gouvernement et la haute chambre du pouvoir législatif ».  

Thambwe n’a pas manqué de souligner que près de 250 lois ont été votées pendant les 12 ans de la présidence de Kengo au Sénat. 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une