Mushobekwa propose que Gecoco Mulumba et la femme qui a pissé sur la photo de Malonda soient poursuivis pour atteinte à la pudeur
Gecoco Mulumba, Ph. Droits tiers

Marie-Ange Mushobekwa, ministre des droits humains de décembre 2016 à septembre 2019, a dénoncé les violences et les dérapages ayant émaillé les manifestations organisées jeudi par l’UDPS. Elle est revenue sur la vidéo montrant une femme en train de pisser sur la photo de Ronsard Malonda, éventuel successeur de Corneille Nangaa, à la tête de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

« Cette image m’a beaucoup choqué en tant que femme. Je me demande comment une femme peut en arrive là pour manifester un mécontentement par rapport au choix d’un candidat pressenti comme futur président de la CENI. Une femme ne peut pas faire ça. Ce qui est encore plus choquant ce que j’ai constaté que parmi les hommes qui manifestaient aux cotés de cette femme il y avait un député qui doit être papa, qui a des petites soeurs, qui a une maman. Ce député a incité cette femme à baisser sa culotte à pisser sur la photo de celui qui est pressenti futur président de la CENI. Il est resté contempler cette femme en train de pisser en public. Dès qu’elle a fini de poser cet acte condamnable par la morale et la loi, ils ont poursuivi la marche », a t-elle dit sur ACTUALITE.CD

Pour elle, cet acte ne peut rester impuni. 

« Je propose que les deux soient poursuivis pour atteinte à la pudeur. Le député a été élu non pas pour ça. La femme a mesuré la portée de l’acte qui fait honte aux femmes de la RDC », a ajouté la député.

Face à l’ampleur du tollé provoqué, Gecoco Mulumba, a dans une vidéo, demandé pardon.

Lire aussi:Le mea culpa de Gecoco Mulumba: « Je suis votre fils », lance t-il aux femmes

Vous pouvez écouter la députée Mushobekwa ici.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une