Mardi 7 juillet 2020 - 12:34

Breaking news

Kasaï-Central : marche pacifique de Lucha et Filimbi à Kananga pour contester l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI
Les militants de Filimbi et Lucha dans les rues de Kananga. Ph/Sosthène Kambidi ACTUALITE.CD

Une cinquantaine de jeunes arborant des t-shirt aux couleurs des mouvements citoyens pro démocratie Lutte pour le changement (Lucha) et Filimbi ont battu le pavé ce mardi 7 juillet dans les rues de Kananga contre l'entérinement par l'Assemblée nationale du choix de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

Partis de la paroisse catholique Notre Dame de Katoka, ces jeunes des mouvements citoyens ont traversé la ville en empruntant les avenues Lulua et Noella de Rover dans la commune de Kananga pour chuter à la mairie de la ville où ils ont déposé un mémorandum adressé au président de la république.

" Se référant à notre communiqué conjoint du 24 juin relatif à la précipitation et à la politisation excessive du processus de désignation du président de la commission électorale nationale indépendante, nous n'avons aucune assurance que les préalables nécessaires à un processus électoral crédible vont être respectés", lit-on dans ce mémorandum que ACTUALITE.CD a pu consulter. 

Et de poursuivre:

" Pour que cette réforme tienne compte des erreurs et des déficiences du passé, nous estimons qu'il est plus adéquat que le processus de la réforme soit précédé de l'examen du rapport de la gestion des élections de 2018 et que ce rapport soit sanctionné par un audit de l'inspection générale des finances et de la cour des comptes. Cela éviterait tout ce que la population congolaise a toujours décrié aux moments de choisir ses dirigeants et représentants des différentes institutions du pays".

Tout en qualifiant la réforme du système électoral national comme un préalable "non négociable", les deux mouvements citoyens voient dans le choix de Ronsard Malonda,  une fraude teintée de nombreuses irrégularités et recommandent entre autres: " l'annulation pure et simple de l'entérinement de Mr Ronsard Malonda et les réformes sérieuses de la loi électorale et celle portant organisation et fonctionnement de la CENI avant le choix des animateurs".

Ils exhortent enfin les parties prenantes dans le choix des nouveaux animateurs de la CENI de faire preuve du patriotisme et de bonne foi en choisissant des personnalités crédibles et neutres n'ayant pas pris part aux différentes élections qu'ils qualifient des "chaotiques" qu'ont connues le pays jusqu'ici. 

Sous l'encadrement de la police nationale congolaise,  la manifestation s'est déroulée pacifiquement.

Les deux structures s'étaient associées au CLC samedi dernier à Kinshasa où ils ont également manifesté avant la répression par la police. Ils ont projeté un autre manifestation le 19 juillet. 

Sosthène Kambidi, à Kananga

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une